Taïwan: la Chine accuse les USA "d'encourager" les indépendantistes en envoyant un ministre
0
 

Écouter
Publicite
Taïwan: la Chine accuse les USA

Taïwan: la Chine accuse les USA "d'encourager" les indépendantistes en envoyant un ministre

AFP | Lu 4300 fois | Publié

La Chine s'est dite jeudi "fermement opposée" à l'envoi par les Etats-Unis d'un haut responsable à Taïwan, dénonçant une visite qui "va encourager" les partisans de l'indépendance de l'île, considérée par Pékin comme territoire chinois.

Le sous-secrétaire d'Etat américain pour la croissance économique, l'énergie et l'environnement Keith Krach est attendu dans la journée dans le territoire. Il devrait participer samedi à un hommage au défunt président taïwanais Lee Teng-hui.

Cette visite intervient un mois après l'envoi d'un autre haut dirigeant des Etats-Unis sur l'île. Le gouvernement chinois est opposé à ces rencontres car il condamne tout geste de nature à donner une légitimité aux autorités de Taïwan.

D'autant plus que ce nouveau voyage intervient dans un contexte de tensions sino-américaines croissantes sur tout un tas de sujets, du dossier hongkongais aux questions commerciales, en passant par le coronavirus ou les Ouïghours.

"L'insistance des États-Unis" à planifier cette visite de Keith Krach "va encourager les partisans de l'indépendance de Taïwan dans leur arrogance et leur insolence", a déploré jeudi Wang Wenbin, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"La Chine y est fermement opposée et a protesté officiellement auprès des États-Unis", a-t-il déclaré lors d'un point presse régulier. "Nous apporterons une réponse nécessaire en fonction de l'évolution de la situation."

Les Etats-Unis avaient envoyé à Taïwan en août leur secrétaire à la Santé, Alex Azar. Il était à la tête de la délégation la plus éminente depuis 1979, date à laquelle les Américains avaient coupé les relations diplomatiques avec l'île afin de reconnaître la République populaire de Chine basée à Pékin.

 


Taïwan fut à la fin de la guerre civile chinoise en 1949 le refuge des nationalistes du Kuomintang, emmenés par Tchang Kaï-chek et vaincus par les communistes de Mao Tsé-toung.

 

Les autorités taïwanaises se présentent toujours comme les représentants de la "République de Chine" et se veulent la continuité légitime de la première république chinoise proclamée en 1912 sur le continent.
Les Etats-Unis entretiennent des liens ambigus avec Taïwan. S'ils n'ont plus de relations diplomatiques avec le territoire, ils conservent avec lui des relations commerciales et lui vendent des armements.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une caravane de sensibilisation des populations du Bounkani à des élections sans violences

Une caravane de sensibilisation des populations du Bounkani à des élections sans violences

Présidentielle 2020: La CEI de Bonon forme ses agents électoraux

Les producteurs de la filière anacarde du Tchologo sensibilisés sur la mise en place d’une l’interprofession

Dix mille cache-nez offerts aux populations du département de Boundiali

Publicite
Publicite