Le Député Alain Lobognon visé par un mandat d’arrêt pour diffusion de "fausses nouvelles".
0
 

Écouter
Le Député Alain Lobognon visé par un mandat d’arrêt pour diffusion de

Le Député Alain Lobognon visé par un mandat d’arrêt pour diffusion de "fausses nouvelles".

Frédéric Goré-Bi / RTIinfo | Lu 709 fois | Publié Il y a 4 jour(s)

Un mandat d’arrêt vient d’être lancé par Adou Richard, Procureur près le Tribunal de Première Instance d’Abidjan contre Alain Michel Lobognon, ex-Ministre des sports et Député de Fresco (Sud-ouest de la Côte d'Ivoire), ce vendredi 11 janvier 2019.

Selon le procureur Adou Richard qui a fait l’annonce au cours d’une conférence de presse qu’il animait ce jour à son cabinet, Alain Lobognon est poursuivi pour « flagrant délit de fake news, d’incitation à la haine et au trouble à l’ordre public ».

En effet, le Procureur de la République explique le lancement de cet avis d’arrestation contre l’ex-Maire de Fresco parce que celui-ci avait annoncé le 09 janvier sur son compte Twitter « le Procureur a ordonné l’arrestation de notre collègue », parlant de Jacques Ehouo, Député de la Commune du Plateau (Abidjan). Une information qui avait été aussi démentie par le Procureur.

Alain Lobognon n’a pas mis du temps pour réagir aux propos de Richard Adou, en arguant qu’il est prêt à se présenter à la convocation qui lui sera délivrée dans le cadre de ce mandat d’arrêt. « Je ne me déroberai point à une quelconque procédure. C’est pourquoi, je me présenterai devant la Brigade de Gendarmerie pour prouver que je ne suis nullement responsable des faits qui me sont reprochés », écrit-il sur son compte Twitter.

Poursuivant sur sa lancée, ce proche du président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro, a ajouté « nous sommes tous des prisonniers en sursis. Le procureur de la République vient de me donner raison. J’irai sans contrainte. Les Ivoiriens doivent savoir que la défense des libertés citoyennes est un combat continu que j’ai débuté en 1994. Je n’ai pas peur ».

Après Jacques Ehouo qui a été attendu, le jeudi 10 janvier par la police économique et le pôle financier du parquet d’Abidjan, Alain Lobognon est le deuxième député convoqué par le procureur de la république, Adou Richard en l’espace de quelques jours, dans le cadre d’une procédure judiciaire.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brexit: "La pression est du côté" du Royaume-Uni (Macron)

Les acteurs socio-économiques de Bouaké soutiennent la lutte contre l’incivisme initiée par le préfet

“Plus jamais de lotissement anarchique à Bouaké”, prévient le préfet

Niamey et Rome saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

Kenya: au moins six morts dans une attaque jihadiste à Nairobi