Togo/escroquerie: Le Floch-Prigent demande sa remise en liberté (avocat)
0
 

Écouter
Togo/escroquerie: Le Floch-Prigent demande sa remise en liberté (avocat)

Togo/escroquerie: Le Floch-Prigent demande sa remise en liberté (avocat)

AFP | Lu 1538 fois | Publié

L\'ancien patron du géant pétrolier français Elf Loïk Le Floch-Prigent, détenu au Togo dans le cadre d\'une affaire d\'escroquerie, a demandé à être remis en liberté pour raisons de santé, a déclaré samedi son avocat à l\'AFP.

"La demande sera examinée lundi matin, j'ai bon espoir qu'elle soit acceptée, étant donné la volonté de Loïk Le Floch-Prigent de collaborer à l'enquête", a dit Me Patrick Klugman. "Il est impératif que mon client bénéficie de soins. Il est prêt à s'expliquer sur cette affaire, dans laquelle il est plus un témoin qu'autre chose", a-t-il ajouté. "Il demande à être confronté aux autres protagonistes de l'affaire, mais des recours ont été introduits qui gèlent le déroulement de ces confrontations", a dit l'avocat. Loïk Le Floch-Prigent a été inculpé lundi par la justice togolaise pour complicité d'escroquerie. La justice le soupçonne d'être impliqué dans une affaire d'escroquerie internationale portant sur 48 millions de dollars (environ 36,5 millions d'euros). L'escroquerie présumée oppose un homme d'affaires togolais, Bertin Sow Agba, à Abbas el Youssef, homme d'affaires émirati qui affirme être la victime. "Le plaignant se contredit beaucoup, en particulier sur le montant du préjudice. Il tente de se venger de ses difficultés financières sur Loïk Le Floch-Prigent", a dit Me Klugman. L'Emirati a porté plainte contre M. Agba, l'accusant d'avoir organisé un réseau pour lui soutirer 48 millions de dollars, ses membres lui faisant croire qu'ils détenaient la fortune du défunt président ivoirien Robert Gueï, estimée à 275 millions de dollars et bloquée sur un compte en banque au Togo. Abbas El Youssef estime que M. Le Floch-Prigent "serait le chef d'orchestre dans cette affaire d'escroquerie", selon une source judiciaire togolaise. L'arrestation de l'ancien patron français suit celle d'un ex-ministre togolais de l'Administration territoriale, Pascal Bodjona, inculpé le 12 septembre dans la même affaire. L'homme d'affaires togolais Bertin Sow Agba a également été inculpé. ef/at/far/ej
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Sénégal se prépare à apporter une aide alimentaire à la moitié du pays

Guinée: très large majorité parlementaire pour le président Alpha Condé

Algérie/corruption: 15 ans de prison pour l'ex-patron de la police

COVID-19 : Des kits sanitaires remis aux syndicats de copropriété

Mise en place d’un Centre d’Information Gouvernementale sur le COVID-19 (communiqué)