Centrafrique: Un fils du président en garde à vue sur ordre du chef de l\'Etat
0
 

Écouter
Centrafrique: Un fils du président en garde à vue sur ordre du chef de l\'Etat

Centrafrique: Un fils du président en garde à vue sur ordre du chef de l\'Etat

AFP | Lu 1669 fois | Publié

Le capitaine Kévin Bozizé, l\'un des fils du président centrafricain François Bozizé, a été placé en garde à vue le 6 novembre à Bangui pour n\'avoir pas honoré des notes d\'hôtel, a appris l\'AFP de source de la gendarmerie samedi.

Selon la source, "le capitaine Kévin Bozizé est arrêté à la SRI (section recherche et investigation de la gendarmerie) en ce moment sur ordre du chef de l'Etat. Il a passé quelque jours à l'hôtel Ledger Plazza, et n'a pas honoré les notes de chambre, de repas et bien d'autres services. On estime le montant de ces notes à près de 8 millions FCFA (environ 12.000 euros)". "Quand la directrice de l'hôtel a demandé le règlement de ces notes, celui-ci a refusé de les honorer. Mis au courant, son père l'a fait venir et devant la directrice, il a reconnu son passage à l'hôtel et affirmé avoir réglé toutes ses factures. Tous deux ont été arrêtés à la SRI, mais après vérification, la directrice a été remise en liberté", a ajouté la source. Selon elle, "le chef de l'Etat s'est rendu compte ensuite que d'autres personnalités et surtout des officiers de l'armée se trouvaient dans la même situation. Il leur a demandé de régler leurs factures dans l'immédiat sous peine de poursuites judicaires".
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

36 personnes interpellées pour violation du couvre-feu. (Police Nationale)

L’Etat a déjà mis à disposition des autorités sanitaires + de 28 milliards FCFA pour l’achat de médicaments, des intrants, etc pour les agents engagés

Ont été distribués à ce jour plus de 1.500.000 paires de gants, 300.000 masques de protection et 300 pistolets thermiques. (Bénié Bi Vroh, DG INHP)

Une adolescente de 12 ans est morte en Belgique des suites du #covid_19, un cas très rare, ont annoncé les autorités sanitaires

COVID 19: Au total 421 personnes interpellées pour non respect du couvre-feu