Le mercenaire Bob Denard est intervenu au Rwanda lors du génocide, révèle une ONG
0
 

Écouter
Le mercenaire Bob Denard est intervenu au Rwanda lors du génocide, révèle une ONG

Le mercenaire Bob Denard est intervenu au Rwanda lors du génocide, révèle une ONG

AFP | Lu 7741 fois | Publié

Le célèbre mercenaire français Bob Denard, mort en 2007, est intervenu en 1994 au Rwanda en faveur du régime hutu et des auteurs du génocide, assure l'association Survie, critique de la politique étrangère de la France en Afrique.

Dans un rapport de 35 pages publié jeudi, intitulé "Le crapuleux destin de Robert-Bernard Martin - Bob Denard et le Rwanda", l'ONG présente les fac-similés de reçus et ordres de virement de sommes importantes versées par le ministère rwandais de la Défense, en date de juin et juillet 1994, signées en faveur d'un certain Robert-Bernard Martin, au nom de sa société "Martin et Cie". 

Cette société a passé des contrats avec le ministère rwandais de la Défense, pendant et après le génocide qui a fait entre avril et juillet 1994 au moins 800.000 morts selon l'ONU - principalement au sein de la minorité tutsi - pour des missions "d'assistance technique". 

Or, le site internet orbspatrianostra.com ("le monde est notre patrie"), dédié "à la mémoire du colonel Robert Denard et des hommes qui ont servi sous ses ordres", présente dans sa section "documents" les copies de plusieurs faux papiers d'identités utilisés par Bob Denard au cours de sa longue carrière, dont un passeport et un permis de conduire au nom de Bernard-Robert Martin. 

Le faux passeport, émis le 19 septembre 1990 par la préfecture des Hauts de Seine (région parisienne), porte la photo de Bob Denard, de même que le faux permis de conduire, daté du 12 mars 1988. 

"Le groupe Martin a ainsi réalisé plusieurs missions dites +de reconnaissance+ qui ont donc à priori eu lieu au Rwanda avant l'exil des génocidaires", assure le rapport de Survie. "Le contrat d'assistance technique, quant à lui, semble recouvrir une activité de formation au renseignement, dont une partie est prévue au Zaïre (ex-RDCongo) pour le compte des ex-génocidaires". 

Dans sa conclusion, l'ONG estime que "de nombreuses zones d'ombre" persistent sur le rôle exact au Rwanda du plus célèbre des "affreux" français, et demande une nouvelle fois la levée totale du Secret Défense sur le rôle de l'armée française et des officines mercenaires lors du génocide. 

"Il apparaît à peu près certain qu'au moins certaines autorités françaises ont dû accorder un feu orange à Bob Denard pour une intervention au Rwanda", accuse le rapport. "Feu orange signifie : +Vous n'êtes pas couvert. Bonne chance+". 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Nigeria: Human Rights Watch (HRW) met en garde contre la répression des chiites

Rwanda: le parquet va faire appel de l'acquittement de Diane Rwigara

Plus de 300 athlètes prennent part au cross de lancement de l’OISSU à Séguéla

Attaque à Strasbourg: 3 morts, 8 blessés graves et 5 blessés légers (préfecture)

Mali: Aqmi dément la mort du chef jihadiste Amadou Koufa