Diango Cissoko, un administrateur chevronné au service de l'état du Mali
0
 

Écouter
Diango Cissoko, un administrateur chevronné au service de l'état du Mali

Diango Cissoko, un administrateur chevronné au service de l'état du Mali

Didir N\'Doli|d.ndoli@rti.ci | Lu 1482 fois | Publié

C\'est au soir du mardi 11 décembre 2012 que l\'annonce à été faite par la chaine de télévision nationale ORTM. Diango Cissoko, précédemment Médiateur de la République et Ancien Secrétaire Général de la Présidence (sous ATT) a été nommé Premier ministre par le Président Dioncounda Traoré. Cette nomination fait suite à la démission de Cheick Modibo Diarra.

Agé de 63 ans, Diango Cissoko a débuté sa carrière dans la fonction publique en 1971 en qualité d’administrateur civil. Après son baccalauréat en 1967 et le diplôme de l’ENA (Section administration générale) en juin 1971 où il sort major de sa promotion, Il poursuit ses études en France où il obtiendra successivement un DEA en droit international et relations internationales à la Faculté de Droit et de Sciences politiques de l’Université de Caen en juin 1980, le diplôme de l’Institut international d’administration publique de Paris en juillet 1981, un doctorat de 3ème cycle de Droit public à la faculté des Sciences économiques de l’Université de Rouen en décembre 1981. Décembre 1984, il fait son entrée au gouvernement où il prend le portefeuille du Ministère de la Justice. Un poste qu’il quitta pour devenir Secrétaire général de la Présidence de la République avec rang et prérogatives de ministre de février 1988 à Juin 1989 et ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République de juin 1989 à Mars 1991. Entre septembre 1988 et mai 1990, il a assuré simultanément pour le compte du Mali, les postes de Gouverneur suppléant du FMI, de la Banque Mondiale, de la Banque islamique de développement (BID), de la Banque africaine de développement (BAD), du Fonds africain de développement (FAD), et Gouverneur de la Banque Mondiale. Après Mars 1991 et l’avènement de la Troisième République, il exercera ses fonctions d’administrateur civil au Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités locales. Le 13 Novembre 2002, il fait son grand retour dans les deux premières institutions de la République, comme Directeur de Cabinet du Premier ministre avec rang de Ministre, avant de retourner en janvier 2008 à la Présidence de la République comme Secrétaire général, toujours avec rang de ministre. C’est donc un administrateur chevronné, un grand serviteur de l’Etat qui devint 4ème Médiateur de la République après Me Demba Diallo (1999 -2001), Mme Diakité Fatoumata N’Diaye (2002- 2009) et Me M’Bam Diatigui Diarra (2009- 2011). Le nouveau Premier ministre est aussi membre de plusieurs organismes internationaux, tels que l’Institut international de Droit d’expression et d’inspiration françaises (IDEF), l’Association internationale de la Fonction publique (AIFP), le Groupe de travail Franco-africain sur la gouvernance au Sud. Source: Noor Info
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Dépistage gratuit du cancer du sein à l’hopital général de Port-Bouët, samedi

Les acteurs du monde agricole de la Mé sensibilisés sur la préservation de la forêt

L’ANADER propose l’hydroponie, nouvelle pratique agricole comme solution à la pression foncière

Aboisso : des braqueurs emportent la recette journalière d’une station service en zone rurale

Le Premier ministre Amadou Gon inaugure ce vendredi des ouvrages hydrauliques à Tafiré