RDC : combats entre armée et rebelles rwandais, deux civils tués
0
 

Écouter
RDC : combats entre armée et rebelles rwandais, deux civils tués

RDC : combats entre armée et rebelles rwandais, deux civils tués

AFP | Lu 1128 fois | Publié

Deux civils ont été tués dans des combats entre l'armée congolaise et des rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) dans l'est de la République démocratique du Congo, selon des sources militaire et civile.

Le bilan de ces "combats entre nos hommes et les FDLR est de deux civils tués", trois blessés, a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'armée dans la région, le major Guillaume Djike.

"Deux militaires ont aussi été blessés pendant les accrochages", a-t-il ajouté, indiquant que "des opérations de ratissage" se poursuivaient encore dans une zone qui s'étend jusque dans le parc des Virunga.

"Les affrontements ont commencé ce matin. La route Goma-Rutshuru a été momentanément coupée. Nous déplorons la mort de deux civils tués par balles perdues, trois autres civils sont grièvement blessés", a affirmé de son côté Eric Mushagiro, chef du groupement de Rugari.

Les FDLR ont été créées par des Hutu rwandais réfugiés dans l'est de la RDC après le génocide de 1994 au Rwanda, qui fit 800.000 morts selon l'ONU, essentiellement parmi la population tutsi, et sont opposés au pouvoir de Kigali.

Disséminés essentiellement au Nord et au Sud-Kivu, les FDLR n'ont pas mené d'action militaire d'envergure au Rwanda depuis 2001 et sont régulièrement accusés de commettre des atrocités contre les civils dans les zones sous leur contrôle.

L'Est congolais est déchirée depuis plus de 20 ans par des conflits armés alimentés par des différends ethniques et fonciers, la concurrence pour le contrôle des ressources minières et des rivalités entre puissances régionales.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bouna: Dix nouveau prédicateurs musulmans consacrés

France : Le taux de chômage stable au 3e trimestre à 9,1% (Insee)

France: les autorités affichent leur fermeté face aux "gilets jaunes"

Brésil: Fernando Haddad, l'ex-candidat du PT, sera poursuivi pour corruption

Chili: la police soupçonnée après la mort d'un jeune Mapuche