Maroc: 16 arrestations en lien avec un réseau d'émigration clandestine (sûreté)
0
 

Écouter
Maroc: 16 arrestations en lien avec un réseau d'émigration clandestine (sûreté)

Maroc: 16 arrestations en lien avec un réseau d'émigration clandestine (sûreté)

AFP | Lu 650 fois | Publié Il y a 11 jour(s)

Les autorités marocaines ont arrêté mardi 16 personnes pour leurs "liens présumés avec un réseau d'émigration clandestine", notamment à Casablanca, la capitale économique, a annoncé la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Parmi les suspects, tous de nationalité marocaine, sept ont été interpellés dans un atelier de fabrication de canots pneumatiques à Casablanca (ouest) et neuf dans la région d'Oujda (est), d'après le communiqué de la DGSN.

Les forces de sécurité ont également indiqué avoir saisi huit véhicules, trois canots, ainsi que des téléphones portables, des reçus de transferts d'argent, des réserves de carburant et d’importantes sommes d’argent.

Les premières recherches ont révélé des liens entre "les individus suspectés et des personnes actives dans le commerce d'équipements nautiques", ont précisé les autorités.

La DGSN a annoncé l'ouverture d'une enquête judiciaire qui permettra de "déterminer les extensions de ce réseau criminel à l’échelle nationale et d'identifier ses éventuels liens à l’étranger".

Entre janvier et fin septembre, le Maroc a stoppé 68.000 tentatives d'immigration clandestine et démantelé 122 "réseaux criminels actifs", selon un récent bilan officiel.

Outre les migrants d'Afrique subsaharienne, les tentatives de départ de jeunes marocains à bord d'embarcations pneumatiques, prêts à tout pour gagner l'Europe, se sont multipliées ces derniers mois. 

Du 1er janvier au 2 décembre, au moins 681 migrants sont morts en Méditerranée occidentale en tentant de gagner l'Espagne, d'après l'Organisation internationale des migrations (OIM), sur un total de 52.678 personnes arrivées par mer sur les côtes espagnoles. En 2017, 224 migrants avaient péri dans la zone.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un ancien ministre béninois arrêté en Espagne

Ouganda: le chanteur Bobi Wine échapppe à la police

Régionale partielle : Peu d’affluence dans les lieux de vote à Divo

Une dame interpellée à Bingervielle avec plus d’une centaine de cartes d’électeur en sa possession

Régionales partielles: Le vote dans la sérénité à Facobly et Tiébly