Gabon: la police disperse une marche de partisans de l'opposant Jean Ping
0
 

Écouter
Gabon: la police disperse une marche de partisans de l'opposant Jean Ping

Gabon: la police disperse une marche de partisans de l'opposant Jean Ping

AFP | Lu 1257 fois | Publié

La police gabonaise a dispersé samedi à Libreville une marche de partisans de l'opposant Jean Ping qui venait d'appeler à la "confrontation" avec le régime du président Ali Bongo Ondimba, actuellement en convalescence au Maroc, a constaté une journaliste de l'AFP.

Des dizaines de policiers anti-émeutes ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser environ 500 personnes qui venaient d'assister à l'un des rares meeting de Jean Ping depuis sa défaite à la présidentielle de 2016 face à Ali Bongo Ondimba, qu'il ne reconnaît pas.

La police a également procédé à quelques arrestations.

"Quand la concertation est bloquée, il ne reste plus que la confrontation. Nous y sommes", a déclaré lors de son meeting M. Ping qui se proclame toujours "président élu" du Gabon.

La marche des partisans de M. Ping, improvisée après le meeting et à laquelle il a participé, était la première manifestation de relative importance depuis l'absence le 24 octobre du président Ali Bongo qui a été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) alors qu'il se trouvait en Arabie saoudite.

"C'est le début d'une série d'actions d'envergure qui continuera à partir de lundi et amènera Jean Ping à la prise de pouvoir", selon Clay Martial Obame, porte-parole de la Coalition pour la nouvelle république (CNR), le parti de Jean Ping. 

Après plus d'un mois d'hospitalisation à Ryad, il a été transféré à Rabat où il poursuit sa convalescence et sa rééducation.

En dépit de l'absence du chef de l'Etat, l'opposition gabonaise divisée n'est pas parvenue à tirer profit de la situation et à mobiliser ses partisans. Plusieurs petits rassemblements, interdits par le pouvoir, avaient également été dispersés.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Séguéla: Plus de quatre tonnes de produits de consommation périmés incinérés

Libye: dix morts en deux jours de combats entre milices près de Tripoli

Soudan: un médecin et un enfant tués lors de manifestations contre le pouvoir

Un président de coopérative fait don d’une salle de classe au groupe scolaire Nanan Boa Kouassi III d’Abengourou

Quatre morts dans un accident sur l’axe Bouna-Doropo