Tchad: un député condamné pour avoir épousé une mineure
0
 

Écouter
Tchad: un député condamné pour avoir épousé une mineure

Tchad: un député condamné pour avoir épousé une mineure

AFP | Lu 541 fois | Publié Il y a 20 jour(s)

Un député tchadien a été condamné vendredi à deux ans de prison pour avoir épousé une fille jugée mineure par la justice tchadienne, a constaté un journaliste de l'AFP présent au tribunal de N'Djamena.

Azzai Mahamat Hassan, un député du Kanem (ouest), a été reconnu "coupable de délit de mariage avec mineure" et condamné à "deux ans d'emprisonnement ferme et à un million de FCFA (environ 1.500 euros) d'amende", a déclaré le président du tribunal de grande instance de N'Djamena, Hamid Moustapha Nour.

Le député est accusé d'avoir épousé en novembre Zouhoura Mahamat Tahir, jugée mineure par la justice tchadienne. 

Suite à des débats sur l'âge de Zouhoura, la justice a commandité mi-décembre une expertise médicale qui a établi que la jeune fille est âgée de moins de 18 ans.

Se basant sur un acte de naissance, le député et ses avocats affirment que la jeune fille a 19 ans.

Après avoir déclaré qu'il avait établi l'acte de naissance en novembre 2018, le secrétaire général de la commune de Nokou (ouest) - d'où la jeune fille est originaire - a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 200.000 FCFA (300 euros) d'amende.

Mahamat Tahir Kelley, le père de la jeune épouse, a été reconnu coupable de "délit de complicité de mariage de mineure" et de "complicité de faux et usage de faux" par le tribunal.

Il a été condamné à six mois d'emprisonnement ferme et 250.000 FCFA (380 euros) d'amende.

La condamnation du député est "une déception", selon l'un de ses avocats, Djimadoun Torde. Les avocats feront appel de la décision dès lundi, a-t-il ajouté. 

"Nous estimons qu'aucune infraction ne peut être retenue à la charge du député, car nous ne nous sommes pas entendus sur l'âge de Zouhoura", a indiqué à l'AFP Me Torde.

M. Mahamat Hassan, député du parti au pouvoir, est victime d'un procès à "motivation politique" pour l'empêcher de se présenter aux prochaines élections législatives, estime quant à lui son cousin germain, Brahim Ousmane, joint par l'AFP.

Des élections législatives, reportées depuis 2016, pourraient se tenir dans quelques mois au Tchad.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Libye: un dirigeant libyen d'Al-Qaïda tué dans le Sud (forces de Haftar)

Enterrement du journaliste d'investigation ghanéen assassiné

Un planteur tué par un buffle à Kani

Près de 200 victimes des crises post-électorales indemnisées à Guiglo

Des blessés dans un accident de circulation sur l’axe Bouna-Doropo