Le Burundi prêt à envoyer des troupes au Mali si on le lui demande
0
 

Écouter
Le Burundi prêt à envoyer des troupes au Mali si on le lui demande

Le Burundi prêt à envoyer des troupes au Mali si on le lui demande

AFP | Lu 1167 fois | Publié

Le Burundi est prêt à envoyer des troupes au Mali au sein d\'une force africaine destinée à combattre les islamistes qui occupent le nord de ce pays, mais n\'a pas pour l\'heure été sollicité en ce sens, a annoncé mardi un porte-parole de la présidence burundaise.

Selon ce porte-parole, la question "pourrait être abordée" lors d'un entretien prévu mercredi à Bujumbura entre le président burundais Pierre Nkurunziza et son homologue béninois Boni Yayi, président en exercice de l'Union africaine (UA), actuellement en tournée dans douze pays d'Afrique. "Le Burundi n'a pas encore été approché officiellement, mais a déjà manifesté sa disponibilité à envoyer des troupes pour les opérations de libération du Nord-Mali", a déclaré à l'AFP le porte-parole adjoint de la présidence burundaise, Willy Nyamitwe. "Le Burundi est prêt à envoyer des troupes dans ce pays si une telle demande est formulée (...) et la question pourrait être abordée dans l'entretien que le président Pierre Nkurunziza aura avec le président en exercice de l'UA demain à Bujumbura", a-t-il poursuivi. Environ 5.000 soldats burundais sont déjà déployés au sein de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), dont ils constituent le deuxième contingent en nombre derrière celui envoyé par l'Ouganda. "Le Burundi a recouvré la paix aujourd'hui grâce au soutien de la communauté internationale. C'est pour cette raison que nous sommes aujourd'hui engagé dans les missions de paix en Somalie, au Darfour (...) et que nous sommes disposés à intervenir là où c'est nécessaire, dans le cadre de l'UA, de la région ou de l'Onu bien sûr", a expliqué M. Nyamitwe. Le Burundi est sorti en 2006 de 13 ans de guerre civile ayant fait 300.000 morts. Jusqu'à 5.500 Casques bleus, majoritairement africains, y ont été déployés entre 2004 et 2006, dans le cadre de l'Opération de l'ONU au Burundi (Onub) qui avait pris le relais d'une Mission de l'UA (Miab) présente entre 2003 et 2004. La force africaine au Mali devrait compter environ 3.300 hommes et sera commandé par un général nigérian. Abuja prévoit d'envoyer 900 militaires dont un premier bataillon est attendu mercredi.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Du matériel agricole remis aux riziculteurs de la région du Guémon

Une mission d’évaluation de la gestion des conflits intercommunautaires à Bondoukou

Le Fonds de soutien et de développement de la Presse (FSDP) renforce les capacités des acteurs des radios privées non commerciales

Toumodi : Cinq ans de prison fermes pour un individu pris avec du cannabis

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Sénat ivoirien signent une convention- cadre de partenariat