Mali: Bombardements français sur une base d'un groupe armé, quatre blessés
0
 

Écouter
Mali: Bombardements français sur une base d'un groupe armé, quatre blessés

Mali: Bombardements français sur une base d'un groupe armé, quatre blessés

AFP | Lu 1738 fois | Publié

Quatre personnes ont été blessées dimanche lors de bombardements français sur une base du Mouvement arabe de l'Azawad (MAA) qui venait d'affronter les rebelles touareg au nord-est du Mali, près de l'Algérie, a appris lundi l'AFP auprès du MAA et d'une source sécuritaire de la région.

"Quatre combattants du MAA ont été blessés lors des bombardements de l'armée française contre notre base de Infara", une localité située à 30 km de la frontière algérienne, a déclaré Boubacar Ould Taleb, un des responsables du mouvement, contacté par téléphone depuis Bamako. "Ce sont des avions français (...) qui ont bombardé notre base. Cinq véhicules appartenant à notre mouvement ont été également détruits", a-t-il ajouté en dénonçant le "soutien ouvert" de la France à la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) accusée d'avoir "pillé les biens de nos parents" et "violé nos filles et nos femmes". Une source sécuritaire régionale a confirmé les bombardements: "Des appareils militaires français ont bombardé dimanche les positions du MAA tout juste à côte de la frontière algérienne". La localité malienne de Infara où les bombardements se sont déroulés, est située à 30 km de In-Khalil, autre localité malienne où les combattants du MAA et ceux du MNLA s'étaient affrontés samedi. Mohamed Ibrahim Ag Assaleh, responsable du MNLA basé à Ouagadougou, avait affirmé samedi que son mouvement avait été attaqué par des "terroristes" menés par Omar Ould Hamaha, du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), un des groupes islamistes ayant occupé le nord du Mali en 2012, mais aussi "le MAA et Ansar Al-Charia", une "dissidence du Mujao". Il avait évoqué "neuf prisonniers" aux mains du MNLA: "six qui se réclament du Mujao et trois d'Ansar Al-Charia". Le MAA, mouvement autonomiste créé en mars 2012, avait confirmé avoir attaqué samedi vers 04H00 (locales et GMT) le MNLA en représailles à des violences contre des Arabes dans la zone.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L’Onusida note une perturbation de la riposte contre le VIH à cause du Covid-19

Le Roi du Bounkani invite les communauté à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité

Le Ministre Amédé Kouakou fait l’état des dégâts suites aux dernières pluies sur le réseau routier d’Abidjan

Les Sénateurs approuvent la prorogation du prélèvement compensatoire sur les importations de volailles

Urgent | Coronavirus : La Côte d’Ivoire compte désormais 10996 cas confirmés, 5384 guéris et 75 décès. (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)