Un ex-Premier ministre guinéen nommé chef d'une organisation ouest-Africaine
0
 

Écouter
Un ex-Premier ministre guinéen nommé chef d'une organisation ouest-Africaine

Un ex-Premier ministre guinéen nommé chef d'une organisation ouest-Africaine

AFP | Lu 1139 fois | Publié

L'ancien Premier ministre guinéen Kabiné Komara a été désigné nouveau responsable exécutif de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), structure qui regroupe la Mauritanie, le Sénégal, le Mali et la Guinée, a-t-on appris mardi de source officielle.

Kabiné Komara, ancien chef de gouvernement en Guinée (2008-2009), remplace le Mauritanien Ahmed Salem Ould Merzoug qui était depuis 2002 à la tête du Haut-commissariat de l'OMVS, selon un communiqué publié à l'issue du sommet des chefs d'Etat de l'organisation, lundi à Nouakchott. Le Haut-commissariat de l'OMVS est l'organe exécutif de cette organisation, chargé notamment d'appliquer les décisions du Conseil des ministres des quatre pays riverains du fleuve Sénégal. La réunion de Nouakchott s'est tenue en présence des quatre dirigeants de ses pays membres. Elle a évoqué la crise au Mali voisin où une intervention internationale dirigée par la France, entamée le 11 janvier, a en partie chassé les islamistes qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012. Le président malien par intérim Dioncounda Traoré, également président en exercice de l'OMVS, a qualifié la situation au Mali de "l'une des plus graves crises de l'histoire contemporaine" de ce pays et salué la "solidarité agissante" de ses pairs de l'organisation. La Guinée et le Sénégal ont envoyé au Mali des troupes pour combattre les islamistes tandis que la Mauritanie s'est dite prête à y intervenir militairement dans le cadre du déploiement d'une force de l'ONU. Le président malien a par ailleurs annoncé la mise en service en juin d'une nouvelle centrale électrique à Félou (sud-est du Sénégal) pour renforcer la production électrique de l'OMVS entamée depuis plus de dix ans. L'OMVS, créée en 1972, a depuis lors mis en oeuvre plusieurs projets hydro-agricoles et électriques dans ses pays membres.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Tunisie: en l'absence de recours, Saied prêtera serment sous 10 jours

RDC : des villages incendiés par des milices au Sud-Kivu

Afrique du Sud: manifestation de réfugiés contre les violences xénophobes

Maroc: le roi gracie la journaliste emprisonnée pour avortement illégal (officiel)

Un atelier sur la responsabilisation sociale axée sur l’enfant se tiendra à Bouaflé du jeudi 17 au vendredi 18 octobre 2019