Tiébilé Dramé se retire de la course à la présidentielle malienne
0
 

Écouter
Publicite
 Tiébilé Dramé se retire de la course à la présidentielle malienne

Tiébilé Dramé se retire de la course à la présidentielle malienne

Apanews | Lu 2050 fois | Publié

Tiébilé Dramé, le chef de la délégation gouvernementale malienne aux dernières négociations de paix avec la rébellion touargègue, a décidé de se retirer de la course à l’élection présidentielle malienne, a-t-on appris mercredi dans son entourage.

L'annonce officielle du retrait de notre candidat sera faite dans la journée lors d'une rencontre avec les journalistes, a indiqué Djiguiba Keïta, son directeur de campagne. Tiébilé Dramé avait argué d'une ‘'violation grave'' de la loi pour demander à la Cour constitutionnelle du Mali un report du premier tour de la présidentielle dont la date a été fixée au 28 juillet. Dans sa requête adressée à la Cour constitutionnelle au lendemain de l'ouverture de la campagne, Tiébilé Dramé expliquait que les listes électorales n'avaient pas été établies dans les délais prévus par la loi dans au moins une région, celle de Kidal. L'armée malienne qui était absente du chef-lieu de cette région de Kidal occupé par les rebelles touaregs, n'y a effectué son retour que le 5 juillet dernier en application d'un accord de paix signé le 18 juin à Ouagadougou, au Burkina Faso. Ce retour des militaires, opéré parallèlement avec le cantonnement des groupes rebelles, a été suivi de l'arrivée d'un embryon d'administration qui a aussitôt entamé l'établissement des listes électorales de la région. Mais tout cela s'est passé dans un climat de grande tension au point que de nombreux observateurs entrevoient des menaces sur le bon déroulement du scrutin dans la région.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je vais créer un fonds pour le financement des études supérieures (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Virus: 46 millions de Français sous couvre-feu, plus de 10.000 morts en Allemagne

Le chef de la diplomatie française va discuter paix et sécurité à Bamako

Guinée: Alpha Condé remporte la présidentielle avec 59% des voix (commission électorale)

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

Publicite
Publicite