Mali: des soldats mutins ont pris le pouvoir, institutions dissoutes et couvre-feu
0
 

Écouter
Mali: des soldats mutins ont pris le pouvoir, institutions dissoutes et couvre-feu

Mali: des soldats mutins ont pris le pouvoir, institutions dissoutes et couvre-feu

AFP | Lu 1735 fois | Publié

Des militaires maliens ont annonc jeudi matin avoir mis \"fin au rgime incomptent\" en place Bamako, avoir dissous \"toutes les institutions\", suspendu \"la constitution\" et dcrt un couvre-feu, dans une allocution la radio-tlvision nationale qu`ils occupaient depuis mercredi.

Le porte-parole de ces soldats, le lieutent Amadou Konar, a affirm qu`ils avaient agi pour faire face \" l`incapacit\" du rgime du prsident Amadou Toumani Tour \" grer la crise au nord de notre pays\", en proie une rbellion touareg et aux activits de groupes islamistes arms depuis la mi-janvier.

Le lieutenant Konar, entour d`une dizaine d`autres militaires, parlait au nom d`un Comit national pour le redressement de la dmocratie et la restauration de l`Etat (CNRDRE).

Peu aprs, le capitaine Amadou Sango, chef de la junte, a pris la parole pour annoncer qu`un couvre-feu avait t dcrt compter de jeudi.

Le lieutenant Konar a galement justifi le coup d`Etat par le \"manque de matriel adquat pour la dfense du territoire national\" mis la disposition de l`arme pour lutter contre la rbellion et les groupes arms dans le nord, et \"l`incapacit du pouvoir lutter contre le terrorisme\".

La junte a \"pris l`engagement solennel de retaurer le pouvoir\" aux civils et de mettre en place un gouvernement d`union nationale.

Les putschistes taient dans un premier temps apparus l`Office de la radio-tlvision malienne (ORTM), mais l`allocution du lieutenant Konar n`avait pas pas pu tre entendue en raison, apparemment, d`un problme technique. Il a du s`y reprendre plusieurs reprises avant d`tre clairement entendu.

\"Nous contrlons le palais prsidentiel\", avait auparavant annonc un soldat mutin sous couvert de l`anonymat, un autre affirmant que plusieurs personnalits du rgime du prsident Tour, dont le ministre des Affaires trangres Soumeylou Boubye Maga et celui de l`Administration du territoire, Kafougouna Kon, avaient t arrtes.

Une source indpendante a affirm que le prsident Tour \"et ses hommes ne sont plus au palais\", sans prciser o ils se trouvaient.

Des changes de tirs nourris entre la garde prsidentielle et les mutins ont t entendus pendant plusieurs heures dans la nuit de mercredi jeudi, avant de diminuer d`intensit.

L`ORTM, occupe par les mutins, avait annonc mercredi vers 23H00 (locales et GMT) une dclaration de militaires \"dans un instant\", mais ce n`est que six heures plus tard qu`ils ont pris la parole.

Le Mali est confront depuis mi-janvier des attaques du Mouvement national pour la libration de l`Azawad (MNLA) et d`autres rebelles touareg, dont des hommes lourdement arms qui avaient combattu pour le rgime de Mouammar Kadhafi, qui ont pris plusieurs villes du nord du pays.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | Coronavirus : La Cte dIvoire compte dsormais 10244 cas confirms, 4726 guris et 70 dcs. (Ministre de la Sant et de l'Hygine Publique)

Urgent | Coronavirus : 252 cas, 66 guris et 02 dcs enregistrs ce vendredi 03 juillet 2020 (Ministre de la Sant et de l'Hygine Publique)

RDC: la contestation s'organise contre le choix du nouveau prsident de la Commission lectorale

La CEDEAO quipe la Plateforme nationale de rduction des risques et gestion des catastrophes en Cte dIvoire

Hamed Bakayoko lance les travaux d'assainissement dans la commune d'Abobo