Mali : Dioncounda Traoré, investi président par intérim ce jeudi
0
 

Écouter
Mali : Dioncounda Traoré, investi président par intérim ce jeudi

Mali : Dioncounda Traoré, investi président par intérim ce jeudi

RFI | Lu 1952 fois | Publié

La transition politique se met en place au Mali. Le président de l\'Assemblée nationale se prépare à prendre les rênes du pouvoir. Dioncounda Traoré sera investi ce jeudi 12 avril, chef de l\'Etat par intérim du Mali. Un intérim de 40 jours comme le prévoit la loi. Et pour définir les étapes de la transition, le médiateur burkinabè, Blaise Compaoré a convoqué ce week-end des représentants de la classe politique et de la junte militaire qui a déposé le président Amadou Toumani Touré, le 22 mars dernier.

« Une cérémonie solennelle pour entrer dans la fonction », à la demande du principal intéressé, l’investiture sera sobre. Organisée dans l’urgence, elle débutera à 9 heures (heure de Bamako), avec une arrivée commune des deux hommes forts du pays : Dioncounda Traoré et le capitaine Amadou Sanogo ont prévu d’entrer ensemble dans le Palais des congrès de la capitale.

Le président de la Cour suprême, Nouhoum Tapily ouvrira la séance avant de laisser Dioncounda Traoré prêter serment comme le veut la tradition.

Peu d’officiels seront présents. On annonce les venues du facilitateur de la crise, le Burkinabè Djibril Bassolé et de ministre ivoirien de l\'Intégration africaine, Adama Bictogo. Aucun chef de l’Etat de la sous-région ne devrait faire le déplacement.

Les voisins du Mali seront représentés par leurs ambassadeurs en poste à Bamako.
Après cette courte cérémonie, Dioncounda Traoré se rendra au monument de l’indépendance pour un dépôt de gerbe de fleurs, son premier geste officiel de chef de l’Etat.

Débutera alors son intérim de 40 jours comme le prévoit la Constitution. Une courte période avec une priorité : gérer la complexe crise du Nord.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Gouvernement appelle à la mobilisation communautaire contre la malnutrition

La phase de répression du port obligatoire de casque démarre le 1er décembre à Bouna

Les chefs traditionnels du Gbêkê prônent la paix et la cohésion sociale dans les différentes localités de la région

Plusieurs projets conçus pour la revalorisation du tourisme à Daloa

40 kg de cannabis saisis dans un véhicule de transport en commun à Tiapoum