Les actes révisés de la Conférence des postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) signés
0
 

Écouter
Les actes révisés de la Conférence des postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) signés

Les actes révisés de la Conférence des postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) signés

AIP | Lu 3034 fois | Publié

Les ministres des Etats membres de la CEDEAO en charge de la Poste, réunis vendredi à Grand-Bassam en assemblée constitutive, ont signé les actes de la nouvelle organisation intergouvernementale des postes en Afrique de l’Ouest, en l’occurrence la Conférence des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO).

Au dire du ministre ivoirien de la Poste et des TIC, Bruno Nabagné Koné, la nouvelle configuration des relations internationales démontre l’impossibilité pour les Etats de maintenir longtemps leur position économique s’ils ne s’intègrent pas dans des ensembles qui, à travers le monde, sont plus en plus vastes.
« Cette nécessaire coopération devient impérative pour nos pays, si nous voulons que nos préoccupations soient prises en compte dans les organisations internationales », a expliqué M. Koné. Or à l’en croire, dans le secteur postal ouest africain, les organisations épousaient encore les configurations linguistiques datant d’avant les indépendances.

Cet émiettement a eu pour conséquence, entre autres, la sous-représentation de la sous-région ouest africaine lorsqu’il s’est agi d’élections ou de décisions à haut niveau dans certains organismes internationaux comme l’Union postale universelle (UPU).
La CPEAO vise notamment l’harmonisation des points de vue lors des conférences internationales et surtout l’adaptation des réglementations internationales à la zone CEDEAO, afin de parvenir au territoire postal unique auquel se réfère l’article 1 de la constitution de l’UPU.

Rappelant les valeurs essentielles de la poste et les multiples services publics qu’elle propose aux populations, tout en contribuant au développement économique, le ministre Bruno Nabagné Koné a indiqué qu’aujourd’hui, ce sont quelque 438 milliards de lettres qui sont traitées et distribuées par an par les postes du monde. Plus de 80% de ce volume proviennent d’entreprises, d’association ou d’entités gouvernementales. Le ministre a ajouté que l’année 2012 est assez particulière pour ce secteur avec la ténue des plénipotentiaires de l’UPAP à Addis-Abeba (Ethiopie) en juillet 2012 et le 25ème congrès de l’UPU à Doha (Qatar) de septembre à octobre 2012. Il espère que ces deux rencontres seront des textes de la solidarité de l’union sous-régionale et sa capacité à s’exprimer d’une même voix. Cette conférence a été l’occasion pour les ministres de la CEDEAO en charge de la Poste de signer les actes révisés de la Conférence des postes des Etats de l’Afrique de l’ouest (CPEAO), d’examiner le rapport des experts, mais aussi d’échanger dans le cadre de la préparation de ces deux événements.
L’Ivoirien Aka-Brou Blaise a été désigné, vendredi, à l’unanimité des ministres des Postes de la sous-région, secrétaire exécutif de la CPEAO, avec résidence à Abuja (Nigeria). Ce, pour un mandat de deux ans.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brexit: "La pression est du côté" du Royaume-Uni (Macron)

Les acteurs socio-économiques de Bouaké soutiennent la lutte contre l’incivisme initiée par le préfet

“Plus jamais de lotissement anarchique à Bouaké”, prévient le préfet

Niamey et Rome saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

Kenya: au moins six morts dans une attaque jihadiste à Nairobi