Mali: le nouveau groupe armé FNLA est entré dans Tombouctou
0
 

Écouter
Mali: le nouveau groupe armé FNLA est entré dans Tombouctou

Mali: le nouveau groupe armé FNLA est entré dans Tombouctou

AFP | Lu 2809 fois | Publié

Le Front national de libération de l\'Azawad (FNLA), nouveau groupe armé formé par des Arabes du nord-ouest du Mali, est entré vendredi dans la ville de Tombouctou dont il avait pris jeudi le contrôle de deux entrées, a appris l\'AFP de sources concordantes. \"Environ cent véhicules chargés de combattants armés du FNLA ont venus aujourd\'hui au quartier Sans Fil de Tombouctou (centre). Ils sont armés jusqu\'aux dents\", a déclaré une source sécuritaire malienne dans la ville, information confirmée par des témoins et un membre du FNLA. Ce dernier, Ahmed Ould Mamoud, a déclaré que les combattants du FNLA sont entrés \"avec plus de cent voitures à Tombouctou. Nous sommes venus défendre et protéger notre région, de Tombouctou à Taoudenit\" au nord de Tombouctou. \"C\'est notre objectif\", a-t-il ajouté Deux autres témoins, contactés sur place par l AFP, ont confirmé l\'entrée du FNLA dans la ville. \"Il sont en train de prendre le contrôle du bâtiment de la protection civile\" a affirmé l\'un d\'eux. Le FNLA, créé courant avril, qui affirme n\'être ni sécessioniste ni islamiste comme les autres groupes qui contrôlaient la ville jusqu\'alors, avait pris jeudi le contrôle des entrées est et sud de Tombouctou. Les entrées nord et ouest ainsi que le reste de la ville étaient encore tenus par deux autres groupes armés, Ansar Dine (islamiste) et le Mouvement national de libération de l\'Azawad (MNLA, rébellion touareg indépendantiste). \"Les Arabes ont décidé de défendre leur région\", avait alors déclaré Mohamed Ould Fany, un des responsables du FNLA.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Un partenariat pour booster la politique de scolarisation de 100% des enfants

sept professeurs affectés au lycée moderne de Bangolo réduisant ainsi le déficit dont souffre cet établissement secondaire.

Plus de deux milliards de FCFA reversés à des retraités militaires et gendarmes

Le préfet du département de Korhogo et de la région du Poro, Daouda Ouattara, a annoncé son départ de la ville de Korhogo pour d’autres fonctions