RCA: La démission de Djotodia officialisée à Ndjamena
0
 

Écouter
Publicite
 RCA: La démission de Djotodia officialisée à Ndjamena

RCA: La démission de Djotodia officialisée à Ndjamena

RFI | Lu 1984 fois | Publié

Attendue depuis plusieurs jours, la démission du président centrafricain Michel Djotodia a été annoncée ce vendredi 10 janvier 2014 en fin de matinée, tout comme celle de son Premier ministre Nicolas Tiangaye.

Un événement qui a mis fin au sommet de la CEEAC à Ndjamena consacré à la Centrafrique. Désormais, les membres du CNT, le Parlement provisoire centrafricain, doivent se rencontrer pour organiser la suite du pouvoir dans le pays. Le sommet de la CEEAC s’est donc terminé sur la démission de Djotodia. Une démission, pressentie depuis quelques jours, qui est désormais actée. Les 135 membres du Conseil national de transition (CNT) qui avaient été convoqués, jeudi, en urgence à Ndjamena vont prendre le chemin du retour. Poursuite des discussions à Bangui Le CNT va poursuivre ses discussions à Bangui et tourner la page Djotodia. Selon la procédure, inscrite dans ce qu'on appelle la Charte constitutionnelle de transition, la démission de Michel Djotodia doit être formellement remise à Alexandre Ferdinand Nguendet, le président du Conseil. Il doit ensuite faire constater la vacance du pouvoir par le président de la Cour constitutionnelle de transition. Un président qui était resté dans la capitale centrafricaine. Session extraordinaire du CNT Ensuite, Alexandre Ferdinand Nguendet ouvrira une session extraordinaire du CNT en vue d'élire un successeur. Cette étape avait d’abord était envisagée à Ndjamena, avant que les membres du CNT ne rentrent finalement à Bangui. Des noms circulent déjà pour cette succession et les candidats intéressés doivent se faire connaitre très rapidement.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je veux que la Côte d'Ivoire, notre pays, avance dans la paix (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre et nous allons les gagner (Alassane Ouattara, candidat du RHDP à la présidentielle de 2020)

Le Chef de terre de Ouangolodougou appelle les cadres du département à l’entente

L’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta de retour à Bamako

Les populations désertent la ville de Dabou après les affrontements inter-ethniques

Publicite
Publicite