Afrique : Alassane Ouattara propose la réduction du déficit d’infrastructures et la promotion des PME
0
 

Écouter
Afrique : Alassane Ouattara propose la réduction du déficit d’infrastructures et la promotion des PME

Afrique : Alassane Ouattara propose la réduction du déficit d’infrastructures et la promotion des PME

AIP | Lu 2086 fois | Publié

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, propose aux dirigeants africains, la réduction du déficit infrastructurel et la promotion des petites et moyennes entreprises (PME), en vue d’une croissance économique substantielle au niveau du continent.

"Nous devons faire de gros efforts pour résoudre le sérieux déficit en infrastructures que connaissent de nombreux pays africains, y compris les pays les plus enclavés. Nous devons renforcer nos infrastructures routières, fluviales, aéroportuaires, et portuaires, tant au niveau national que régional", a déclaré M. Ouattara, jeudi, à l’ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement à Arusha (Tanzanie).

"Toutes les études montrent que les grands travaux d’’infrastructures ont été l’un des piliers du décollage des pays émergents et une source formidable d’emplois", a-t-il souligné, exhortant la BAD à porter "une attention toute particulière au domaine des infrastructures dans sa stratégie et d’assurer un rôle de leader dans ce domaine".

Alassane Ouattara a, par ailleurs, regretté "le grand déficit" au niveau de la création de PME qui a favorisé le miracle asiatique, appelant à un soutien accru de ce type d’entreprise en Afrique, "pour soutenir notre rythme de croissance, assurer l’écoulement de notre production et créer des marchés de taille significative, tant au niveau national que régional", avec un encourageant le partenariat public-privé (PPP).

Il a, à cet effet, encouragé la BAD "à continuer de jouer pleinement son rôle de conseillère avisée des entités régionales et gouvernementales", tout en l’encourageant à "tisser des liens encore plus étroits avec les centres d’excellence dans les pays émergents, comme par exemple la Banque asiatique de développement".

Alassane Ouattara qui prononçait, à ces 47è assises du groupe de la Bad, une communication sur le thème "l’Afrique et le nouveau paysage mondial, défis et opportunités", a laissé entendre que le continent noir "est de plus en plus intégré dans l’économie mondiale".

Mais, il doit relever le nouveau de lutte contre la corruption "pour répondre aux exigences de la demande internationale, a-t-il proposé.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brésil: le domicile du président du parti de Bolsonaro perquisitionné

Le Secrétariat d’Etat chargé des Affaires maritimes veut redynamiser l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM)

Les autorités d’Alépé au secours des victimes des pluies diluviennes

Des aviculteurs formés à l’utilisation des antibiotiques en lien avec la sécurité sanitaire des aliments

Le gouvernement appelle à l’intensification des initiatives en faveur des femmes rurales