Mo Yan "stupéfait" par son Nobel, veut "s'investir encore" dans ses écrits
0
 

Écouter
	 Mo Yan

Mo Yan "stupéfait" par son Nobel, veut "s'investir encore" dans ses écrits

AFP | Lu 2010 fois | Publié

L'écrivain chinois Mo Yan s'est dit jeudi soir "stupéfait" mais "heureux" de son Nobel de littérature et a promis de "s'investir encore" dans ses écrits. "En apprenant qu'on m'avait décerné cette récompense, j'ai été très heureux", a dit le lauréat âgé de 57 ans. "Je vais me concentrer sur la création de nouvelles oeuvres. Je veux m'investir encore pour remercier tout le monde", a-t-il ajouté, cité par l'agence de presse chinoise Nouvelles de Chine. "Mais je pense que ce prix ne signifie pas tout. Je crois que la Chine dispose de nombreux auteurs très doués. Leur production brillante mérite également d'être reconnue dans le monde", a ajouté le romancier depuis son village de Gaomi, dans la province du Shandong (est), où il se trouvait justement jeudi. "Remporter le prix Nobel me laisse stupéfait, car j'ai toujours estimé que c'était quelque chose pour moi hors de portée", a aussi confié l'écrivain dans une interview mise en ligne sur le site internet du Nobel. L'attribution du prix Nobel à Mo Yan est un "événement heureux pour la littérature chinoise", a de son côté commenté jeudi soir He Jianming, le vice-président de l'Association des écrivains chinois, une organisation officielle. Le Quotidien du peuple, organe officiel du Parti communiste au pouvoir, a également transmis ses "félicitations" à Mo Yan, premier écrivain de nationalité chinoise à recevoir la prestigieuse récompense. Le prix suscitait jeudi de nombreuses réactions de bonheur et de fierté au sein de la population chinoise, pour qui Mo Yan est un auteur bien connu, habitué aux rayonnages des best-sellers. La nouvelle de son couronnement s'est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux chinois, toujours plus prompts que les médias officiels. Le sujet s'est très vite imposé comme le plus relayé dans les forums, avec près de 300.000 contributions en moins de deux heures sur le service Weibo, l'équivalent chinois de Twitter. "Félicitations au premier Chinois à se voir ainsi honoré", a écrit ChuanChuanRen, un des nombreux internautes à réagir dans un microblog. "Mo Yan, je vais me plonger dans vos livres, c'est une telle fierté pour la population du Shandong", a affirmé un autre nommé Yuxiaxiaoshi. Le Shandong et le village de Gaomi où Mo Yan réside le plus souvent sont au coeur des oeuvres du romancier. "Cela fait des années que les Chinois l'attendaient, qu'ils en rêvaient, d'un Nobel, un vrai, surtout celui de littérature", a déclaré à Pékin Sylvie Gentil, l'une des premières traductrices de l'écrivain. Selon elle, les Chinois "ont tous entendu parler du Nobel" et la Chine avait ressenti comme une "gifle" l'octroi en 2000 du prix Nobel de littérature à Gao Xingjian, un écrivain d'origine chinoise qui avait quitté son pays et choisi la nationalité française. Vincent Hein, écrivain français résidant en Chine, s'est également "réjoui" de l'attribution du Nobel à Mo Yan. "C'est à travers la lecture de ses premiers livres qu'il m'a fait 'entrer en Chine' par l'une des seules portes qui vaillent: celle, truculente, des artistes", a-t-il relaté à l'AFP. En 2010, l'intellectuel et dissident chinois Liu Xiaobo, qui purge depuis 2009 une peine de 11 ans de réclusion pour "subversion" après avoir co-rédigé un texte pro-démocratie, s'était vu décerner le prestigieux Nobel de la paix. La Chine avait à l'époque censuré l'information et qualifié de "clowns" les membres du Comité Nobel. Jeudi, la télévision d'Etat a interrrompu son journal du soir pour annoncer l'attribution du Nobel de littérature à Mo Yan, avant de diffuser les déclarations du vice-président de l'Association des écrivains chinois. L'écrivain primé a indiqué qu'il pourrait se rendre à Stockholm pour recevoir son prix. "J'attendrai de recevoir les explications et les arrangements du comité organisateur" du prix pour en décider, a-t-il déclaré, cité par une agence officielle.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ghana: indignation générale après l'assassinat d'un journaliste enquêtant sur la corruption

Togo: deux ans de prison ferme pour un jeune activiste politique

Le Gouvernement va mettre de l’ordre dans le transport lagunaire (Ministre des transports)

Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

Le ministre Sidi Touré annonce une évaluation trimestrielle du Programme social du gouvernement