Le critique d'art André Magnin fait une radioscopie de la peinture ivoirienne.
0
 

Écouter
 Le critique d'art André Magnin fait une radioscopie de la peinture ivoirienne.

Le critique d'art André Magnin fait une radioscopie de la peinture ivoirienne.

Marie Claire Morokro/ m.marieclaire@rti.ci | Lu 1654 fois | Publié

Le critique d’art et commissaire d’exposition, André Magnin présent sur les bords de la lagune ébrié pour achever une série d’ouvrages sur les œuvres du peintre ivoirien Bruly Bouabré a animé le samedi 3 novembre 2012, une conférence publique sur la promotion des arts visuels en Côte d’Ivoire, à la Rotonde des Arts contemporains d’Abidjan-Plateau.

Selon André Magnin, le plus grand problème qui fragilise la promotion des arts visuels en Afrique est le manque de volontés des politiques africaines. Pour lui, la présence de quelques galeries d’art pas assez développées ne peuvent générer un véritable marché pouvant favoriser une rentabilité financière pour les artistes peintres et les collectionneurs d’œuvres d’art de Côte d’Ivoire. « Il suffirait que les politiques africains comprennent que l’art unit et réconcilie des peuples pour qu’ils développent une volonté politique pour l’Art. Abidjan est une ville magnifique et elle a droit à une biennale pour la promotion des arts visuels à l’instar des ‘’Grafolies’’ », a suggéré André Magnin. Pour les acteurs et promoteurs des arts visuels, entre autres le professeur Yacouba Konaté et Koffi Donkor, la pierre d’achoppement du 3ème art en Côte d’Ivoire résulte de plusieurs maux; mais surtout de la méconnaissance et de l’importance de l’art. Les conférenciers ont suggéré aux autorités ivoiriennes la création d’un musée pour l’art contemporain ainsi que la résurrection des ‘’Grafolies’’. « Si les artistes, collectionneurs et critiques d’arts s’unissent et se donnent les moyens, le 3ème art en Côte d’Ivoire aura fier allure », a confié le professeur Yacouba Konaté, directeur de la galerie la Rotonde des arts contemporains.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Gouvernement appelle à la mobilisation communautaire contre la malnutrition

La phase de répression du port obligatoire de casque démarre le 1er décembre à Bouna

Les chefs traditionnels du Gbêkê prônent la paix et la cohésion sociale dans les différentes localités de la région

Plusieurs projets conçus pour la revalorisation du tourisme à Daloa

40 kg de cannabis saisis dans un véhicule de transport en commun à Tiapoum