Amou Tati comédienne ivoirienne : "On sèche son linge là où le soleil brille."
0
 

Écouter
Amou Tati comédienne ivoirienne :

Amou Tati comédienne ivoirienne : "On sèche son linge là où le soleil brille."

Mc| Morokro | Lu 1252 fois | Publié

Elle a été révélée lors de la dernière édition du Festival d’Avignon (été 2012), Tatiana Rojo (à l’Etat-Civil) ou Amou Tati sur scène, surfe sur une vague de succès qui ne retombera pas de si tôt, si elle maintient le cap de son assiduité dans le travail…

Entourée d’une dizaine d’autres danseurs sur une mise en scène d’Eric Checco, Rojo, elle vante l’Afrique traditionnelle et ses merveilles qui vont à la rencontre du monde contemporain. La danseuse ivoirienne évoque sa Côte d’Ivoire contemporaine sous ses bons comme mauvais jours au travers de la danse. Ce décor artistique original détonne d’une note humoristique à l’africaine et est rendu davantage singulier par une réinvention d’une langue, symbole d’une réappropriation de la Francophonie par cette ivoirienne talentueuse à la carrière prometteuse. Née d'un père Gabonais et d'une mère Ivoirienne, Tatiana ROJO alias Amou Tati née Assa Tatiana est née au Havre à Paris ; elle passe les six premières années de sa vie au Havre avant de s'installer avec sa mère et ses sœurs sur San-Pedro en Côte d’Ivoire. Comédienne dans une troupe locale ; Watoubo, elle participera à la finale du théâtre national au cinéma Jacques Aka de Bouaké et fera une mini tournée à travers la Côte d'Ivoire avec la pièce « l'envol des tisserins ». Formée par les techniques de mémoires sensorielles à l’école des arts scéniques,elle enchaîne des petits rôles comme « Fatou l"espoir » en 2002 et jouera dans de nombreux courts métrages étrangers dont « visite médicale » de Félix von Muralt et « Univers parrallits » de Tomaso Volpi ensuite dans un long métrage « la rivale » où elle obtient le premier rôle de Thérèse. Elle crée ensuite son spectacle "Amoutati" à l'état brut dont elle est auteur interprète. De là, elle enchaînera sa carrière. Récemment nominée en tant que meilleure comédienne au festival court des luttins pour le film « C'est à Dieu qu'il faut le dire » d’Elsa Diringer, elle est à l'affiche du dessin animée "Aya" le film dont le rôle d’Adjoua de Aya de Yopougon aux côtés d’Aissa Maiga et Tellakpomahou. Elle chante, elle danse … mais c'est avant tout une merveilleuse comédienne qui brille tant par sa présence scénique que par la justesse de chacune de ses interprétations. Tatiana Rojo est d'une intensité dramatique, un incroyable potentiel comique et une palette d'émotions diverses et variées toujours interprétées avec son principal talent : le cœur. Véritable ambassadrice de la culture ivoirienne à paris Tatiana Rojo multiplie les spectacles au grand plaisir des spectateurs et fans.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La stratégie nationale d’appui au développement des PME expliquée à la population de Bondoukou

Restitution à Bondoukou des résolutions d’un atelier relatif à la nouvelle vision des COGES

Les populations du sud Comoé réclament la construction d’un pont entre Toumanguié village et Adiaké

18 personnes interpellées suite aux violents affrontements de Béoumi

Deux cambrioleurs écopent de cinq ans d’emprisonnement à Bouna