Une journée culturelle dédiée au port de la tenue traditionnelle initiée au lycée moderne de Ferkéssédougou
0
 

Écouter
Une journée culturelle dédiée au port de la tenue traditionnelle initiée au lycée moderne de Ferkéssédougou

Une journée culturelle dédiée au port de la tenue traditionnelle initiée au lycée moderne de Ferkéssédougou

Aip | Lu 1620 fois | Publié

L’administration scolaire du lycée moderne de Ferkessédougou a initié lundi, une journée culturelle caractérisée par le port de vêtements traditionnels aux couleurs de la diversité culturelle africaine et ivoirienne.

Pour le proviseur de l’établissement, Gonogo Désiré Alala, cette journée est une initiative locale, bénéficiant d’une dérogation obtenue auprès de la hiérarchie pour inculquer aux élèves et même aux jeunes enseignants trop inspirés par le modernisme, d’apprécier le mode vestimentaire africain et ivoirien.

« A travers cette journée culturelle, le lycée moderne de Ferkessédougou veut tout juste faire un clin d’œil à la culture africaine, plus généralement et plus spécifiquement à la culture ivoirienne. Sur l’aspect de son habillement, nous constatons que nos jeunes gens s’habillent de plus en plus à l’occidentale. Nous avons donc voulu ce jour, mettre en relief la beauté de l’habillement africain et ivoirien, montrer en même temps qu’on peut être dans un habit africain et ivoirien et être bien habillé », a-t-il expliqué.

A cette occasion, élèves, enseignants, encadreurs et le personnel sont arrivés dans l’établissement, tous habillés en tenues traditionnelles.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une marche sportive pour renforcer la cohésion entre les responsables des services de Bouaflé

Les anciens de l’Orchestre de l’Université d’Abidjan veulent servir de modèle à la nouvelle génération d’étudiants

1000 enfants orphelins de Katiola reçoivent des dons du Lion club de Côte d’Ivoire

Une manifestation publique des producteurs d’anacarde désamorcée à Niakara

Le centre de santé urbain de Yezimala (25 km de Bondoukou) a désormais une ambulance