"Les Guyzagn 2013", le concours national pour donner toute sa place à l'art ivoirien.
0
 

Écouter

"Les Guyzagn 2013", le concours national pour donner toute sa place à l'art ivoirien.

MC.Morokro| m.marieclaire@rti.ci | Lu 1016 fois | Publié

Restituer à l’art son lustre d\'antant, c’est dans cette vision que s’est déroulé le lancement de la 5e édition du concours national des Arts Plastiques dénommé \"Les Guyzagn 2013\".

Le lancement officiel de la 5e édition de "Guyzagn 2013" dotée du Grand Prix Guy Nairay s’est tenu à Abidjan autour de la thématique " L’art, force d’une nation solidaire". Selon Dia Brou Thierry, Président du comité d’organisation, il s’agit à travers cette plateforme d’expression plastique de restituer à l’Art la place qui lui revient malgré les tumultes en Côte d’Ivoire ces dernières années. La thématique a valeur de droit parce qu’elle permettra à coup sûr aux jeunes talents de créer au cours de ce concours des valeurs telles que la solidarité et la diversité culturelle, ciment d’une nation forte. Notons que les premières inscriptions ont démarré. Une grande exposition des œuvres en compétition est prévue du 8 au 12 janvier 2013, au Musée des civilisations de Côte d’Ivoire. Du 21 au 27 janvier, suivra la performance qui aboutira à l’exposition finale des œuvres réalisés lors de la performance. Le point d’orgue de ce concours sera sans nul doute le dîner gala au cours duquel seront distingués le meilleur peintre avec le prix Michel Kodjo, le meilleur sculpteur avec le prix Christian Lattier et le meilleur photographe avec le prix Bene Hoane. "Les Guyzagn 2013" coloreront assurément la vie des ivoiriens et y ajouteront la saveur qui y manque" , a souligné Alain Tailly, Président du Centre National des Arts et de la Culture (CNAC).
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La ministre Bakayoko-Ly Ramata salue la création d’un centre féminin d’éveil religieux à Tafiré

Mali: un nouveau chef du Haut conseil islamique succède à l'imam Dicko

Soudan: la contestation suspend les discussions avec l'armée, veut intensifier le mouvement

Nouvelle attaque jihadiste au Mali: 11 soldats tués selon le gouvernement

Un château d’eau pour le village d’Amanikro (commune de Bouaké)