Voici comment est mort le comédien Sidibé Brahima alias Bulldozer
0
 

Écouter
Voici comment est mort le comédien Sidibé Brahima alias Bulldozer

Voici comment est mort le comédien Sidibé Brahima alias Bulldozer

Frédéric Goré-Bi/RTIinfo | Lu 18411 fois | Publié Il y a 12 jour(s)

Sidibé Brahima, artiste- comédien plus connu sous le pseudonyme de Bulldozer, est décédé samedi 01 décembre 2018. Selon les membres de sa famille, ses collègues et ses amis que nous avons rencontrés ce dimanche, le comédien a été tué par un camion-remorqueur devant son lieu de résidence, situé à quelques encablures de la paroisse Sainte Thérèse de Marcory.

Il est exactement 10 Heures 40 quand notre véhicule de reportage gare devant la concession des Sidibé. L’ambiance est des plus glaciales… Le décor funeste. On y voit les traces de la folle course du mastodonte qui a emporté avec lui la vie de Sidibé Brahima alias Bulldozer. Nous sommes accueillis par le comédien Abou Dramé dit Kôrô Abou qui nous conduit dans la cour. A notre vue, les sanglots fusent et alourdissent davantage l’atmosphère déjà surchargée.

Après les salutations d’usage, nous demandons à connaître les circonstances de la mort de Bulldozer.

La tâche est confiée à sa sœur ainée, Sidibé Terangué de nous donner la version des faits tels que vécus par la famille. ‘’J’étais assise devant mon magasin qui est situé juste à l’entrée de la cour avec Brahima (Bulldozer). Aux environs de 21 heures, il m’a demandé de rentrer parce que je ne suis pas au mieux de ma forme’’, confie-t-elle entre deux filets de larmes. Continuant sur sa lancée, dame Terangué, déclare ‘’ quelques instants après avoir laissé Brahima et ses amis, j’ai entendu un grand bruit. Et ensuite des appels au secours provenant du dehors. Je sors et là je découvre qu’un gros camion a défoncé le portail de la cour’’.

A la question de savoir comment le camion remorqueur s’est trouvé à cet endroit précis ? C’est Sawadogo Yacouba, ami et fidèle compagnon de Bulldozer qui répond. ‘’ La scène s’est passée en deux minutes. Le camion a brûlé les feux tricolores et dans sa course, il tombe sur une patrouille de la police nationale qui était en faction dans les environs. En voulant échapper aux agents des forces de l’ordre, le chauffeur du camion décide alors de prendre le sens inverse. Malheureusement dans la précipitation, il a raté sa manœuvre et a foncé tout droit sur ‘’Biggest’’ (un autre surnom de l’artiste), indique Yacouba avec une voix entremêlée d’émotions.

« Alors que 15 minutes avant l’accident, j’étais avec lui au kiosque où il était allé acheter un plat de spaghetti. Nous devons nous rencontrer par la suite dans notre coin habituel qui est une sorte de ‘’grin pour nous’’. Le temps pour moi d’aller satisfaire un besoin naturel chez moi situé de l’autre côté de la voie et revenir. Et voilà que l’irréparable s’est produit », raconte Sawadogo Yacouba. « Quand je suis arrivé, le camion avait obstrué l’entrée principale de la maison, j’ai dû escalader les murs pour descendre dans la cour. Et là j’ai trouvé mon ami couché sur le dos avec une grosse brique sur la poitrine. Il saignait des narines et des oreilles », soutient-il avant d’ajouter « Etant moi-même secouriste volontaire, j’ai essayé de le ranimer en faisant un massage cardiaque, puisque quand j’ai enlevé la brique sur lui, il a lancé un grand soupir, ce qui m’a donné de l’espoir ». « Mais hélas, il ne répondait plus à mes appels. J’ai contacté les sapeurs-pompiers militaires de la Zone 4 qui sont arrivés l’instant d’après. Mais c’était trop tard. Ils ont fait le constat d’usage et ont déclaré qu’il était parti », déplore-t-il.

Ainsi s’en est allé Sidibé Brahima dit Bulldozer qui selon Korô Abou avait rejoint en 2005, l’équipe de Kouya Gnepaz Alias Gbi de Fer à l’émission ‘’Sacrée soirée’’ de la RTI1. « Après l’étape de ‘’Sacrée soirée’’, il a intégré le groupe de comédiens de l’émission satirique ‘’Faut pas fâcher’’. C’est un homme sans histoire qui s’entendait avec tout le monde’’, a affirmé Kôrô Abou.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Attentat de Strasbourg: Macron dépose une rose blanche devant un mémorial improvisé

Ethiopie: des violences intercommunautaires font 21 morts dans le sud

Ethiopie: des violences intercommunautaires font 21 morts dans le sud

Ethiopie: des violences intercommunautaires font 21 morts dans le sud

Rwanda : deux soldats tués dans une attaque rebelle