Après Drogba, Samuel Eto’o désormais en bande dessinée.
0
 

Écouter
Après Drogba, Samuel Eto’o désormais en bande dessinée.

Après Drogba, Samuel Eto’o désormais en bande dessinée.

Ouattara Lacinan / AFP | Lu 1859 fois | Publié

\"Eto’o Fils : naissance d’un champion\". C’est le titre de la bande dessinée de 49 pages éditée par Dagan, une maison d’édition dirigée par des Africains et établie en France.

Le récit est de Samuel Eto’o, le scénario, les textes et dialogues par Joëlle Esso, artiste camerounaise de grand talent. Elle est la première femme à la fois scénariste et dessinatrice africaine à publier des albums de bande dessinée en France. C’est encore elle qui est auteure des dessins et de l’encrage. Pascal Phan du studio Charon, en France, a travaillé la colorisation. La maquette et le lettrage ont été effectués dans le même studio. Sur le fond, cette BD parle de l’incroyable destin d’un gamin de New-Bell, quartier populaire et populeux de Douala, devenu un des meilleurs footballeurs au monde. Ce premier tome narre la vie de Samuel Eto’o de l’enfance à l’âge de 12 ans. Le numéro 9 des "Lions indomptables" du Camroun raconte comment il a commencé à jouer au football, comment il désobéissait à ses parents, qui tenaient à ce qu’il aille loin avec ses études, pour aller disputer les matches inter-quartiers. La particularité de cette BD en format A4, papier glacé et en quadrichromie vient de ce que le récit est de Samuel Eto’o en personne. "Quand j’écoute les uns et autres, je constate qu’ils ne passent pas le fond de mon message. Dans cette BD, ils ont le fond de mon message, car je parle de moi. La réalité est que les gens ne me connaissent pas vraiment. Ils me façonnent comme ils veulent et ne voient que le côté financier. Mon message c’est qu’on peut bien naître à New-Bell et devenir grand. C’est tout cela que je raconte dans ma BD », indique Samuel Eto’o. D’après Joëlle Esso, un nouveau tome paraîtra chaque six mois et neuf tomes au total sont prévus, correspondant au numéro fétiche de ce prodigue Bassa, qui n’hésite pas d’ailleurs à gratifier les lecteurs de quelques mots en langue vernaculaire. La BD est d’ores et déjà disponible au Cameroun et sera vendue dans les librairies. En France, renseigne l’éditeur, elle doit paraître en fin janvier 2013.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L’Escadron de Bouna met le grappin sur un narcotrafiquant

Covid-19 : Le conseil régional offre des kits de lavage de mains aux chefs-lieux de sous-préfecture d’Agnibilekrou

Les travaux de 12 nouveaux magasins réceptionnés par le maire de Bouaké sur le site du marché de gros

COVID-19 : Des chefs traditionnels appelés à mettre en application les mesures de prévention

Covid-19 : Un appui de 65 millions de FCFA du secteur café-cacao à la lutte