Claire Bahi met fin à sa carrière de chanteuse coupé-décalé
0
 

Écouter
Publicite
Claire Bahi met fin à sa carrière de chanteuse coupé-décalé

Claire Bahi met fin à sa carrière de chanteuse coupé-décalé

Stéphanie K. (stagiaire) | Lu 4315 fois | Publié

Claire Bahi, la mama du coupé décalé s’est reconvertie en chantre de l’Eternel. C’est à l’occasion de son premier concert live qu’elle a annoncé officiellement sa décision.

Claire Bahi renaît de nouveau. Ayant expérimenté les miracles faits dans sa vie par Dieu, elle a finalement opté pour la proclamation de la Gloire de Dieu. C’est avec un grand courage qu’elle a déposé les armes du Coupé décalé lors de son premier et grand concert live.

Son manager Kanté Faro a salué cette décision «C’est une décision noble. Nul ne peut aller contre la volonté de Dieu. Je m’y attendais un jour, puisque l’artiste consacrait beaucoup de sa vie à Dieu».

Cette nouvelle vie de Claire de Bahi passe par un grand bouleversement au niveau de son style vestimentaire.

Claire Bailly est née le 10 juin 1984 à Daloa dans le Centre Ouest de la Côte d’Ivoire, d’un père instituteur, éleveur et planteur et d’une mère ménagère, Zouzouco Agnès. Elle se présente au concours de beauté Miss Côte d’Ivoire en 1999. Lors de la présélection à Daloa, elle finit deuxième dauphine. L'année qui suit, elle se rend en Europe.

Après un passage sur Paris, elle revient en Côte d’Ivoire en 2005, précisément à Gagnoa, dans sa région d’origine, puis à Abidjan. Son parcours dans l’industrie musicale commence à Abidjan en 2007. Puis en 2008, elle lance un single intitulé « A connait pas à demander ».

Le 14 septembre 2019, Claire Bahi fête ses 10 ans de carrière au palais de la culture d’Abidjan.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une caravane de sensibilisation des populations du Bounkani à des élections sans violences

Une caravane de sensibilisation des populations du Bounkani à des élections sans violences

Présidentielle 2020: La CEI de Bonon forme ses agents électoraux

Les producteurs de la filière anacarde du Tchologo sensibilisés sur la mise en place d’une l’interprofession

Dix mille cache-nez offerts aux populations du département de Boundiali

Publicite
Publicite