Kaaris VS Booba : le Combat n’aura pas lieu
0
 

Écouter
Kaaris VS Booba : le Combat n’aura pas lieu

Kaaris VS Booba : le Combat n’aura pas lieu

L'Equipe avec Stéphanie K. (Stagiaire) | Lu 1981 fois | Publié

Ce jeudi lors d’un entretien, le rappeur Kaaris a annoncé qu’il renonce au combat contre Booba. Après cette annonce, la star Booba n’a pas tardé à répondre sur son compte Instagram.

Malgré les différentes annonces qui confirmaient, la tenue de l’évènement, le 30 novembre, le combat Booba vs Kaaris n'aura finalement pas lieu. « J'ai décidé de mettre un terme à cette mascarade » affirme Kaaris.

« Depuis le début, tout le monde savait pertinemment que ce combat ne pourrait jamais avoir lieu dans un pays proche de la France au regard des risques encourus. On allait mettre des gens qui ne s’aiment pas forcément tous ensemble dans une enceinte sportive, en sachant qu’un tel événement peut attirer des personnes qui n’ont rien à voir avec le sport ou la musique mais qui veulent juste régler leurs comptes ». explique le rappeur dans son Interview.

Booba, quant à lui, n’a pas dit son dernier mot. Il a invité son adversaire à bien relire le contrat, puis lui a donné rendez-vous le 30 novembre en précisant que Kaaris n'est plus celui qui décide.

Les deux stars avaient été condamnées à 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende pour leur bagarre médiatisée à l'aéroport parisien d'Orly. Début août 2018, les images de cet affrontement violent entre les deux hommes et neuf de leurs proches, en plein hall d'aéroport et devant des passagers éberlués, avaient fait le tour des médias et des réseaux sociaux.

Booba et Kaaris devaient régler leurs différends dans un ultime combat, le 30 novembre prochain, dans la St-Jakobshalle, deuxième plus grande salle de Suisse avec ses 9000 places.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Plusieurs personnes touchées par des tirs dans un lycée près de Los Angeles

Algérie: Human Rights Watch dénonce une "répression généralisée" des manifestations

Guinée équatoriale : Pénurie d'essence à Malabo depuis lundi

Fin des épidémies de dengue et de fièvre jaune survenues en Côte d'Ivoire entre mars et septembre 2019 (Institut national d’hygiène publique)

La ministre Raymonde Goudou envisage la création de l'Observatoire du service public (OSEP)