La Côte d'Ivoire au marché International des Programmes audiovisuels à Cannes.
0
 

Écouter
La Côte d'Ivoire au marché International des Programmes audiovisuels à Cannes.

La Côte d'Ivoire au marché International des Programmes audiovisuels à Cannes.

Ouattara Lacinan | Lu 1158 fois | Publié

La Ministre ivoirienne de la Communication Affoussiata Bamba-Lamine et plusieurs responsables du Groupe de médias de service public Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) participent depuis hier lundi à la 50 ème édition du Marché international des programmes audiovisuels (MIP TV) qui se déroule à Cannes en France.

Carrefour mondial d’échanges et de réflexions, le MIPTV a pour vocation de réunir et de permettre aux professionnels de la télévision et de l’audiovisuel de nouer de nouveaux contacts, s’informer sur les nouvelles tendances et l’évolution des marchés, négocier des cessions de droits, monter des coproductions internationales, jeter les fondements de nouveaux partenariats, rencontrer la presse internationale. Le MIP TV se présente comme une réelle opportunité pour la Côte d’Ivoire, notamment pour la RTI en pleine restructuration, pour offrir des programmes de qualité à ses téléspectateurs. L'objectif pour elle est de devenir, la première télévision de la sous-région, avec la libéralisation du paysage audiovisuel. A ses débuts, en 1963, à Lyon, le MIP TV ne regroupait que quelques centaines de professionnels venus principalement d'Europe, mais aujourd'hui ce salon occupe une place de choix dans l'agenda des professionnels africains et européens de la télévision et de l'audiovisuel. Le MIP TV a décidé de marquer le coup pour son cinquantenaire, en proposant une sélection de 50 programmes emblématiques pour chaque année, entre 1963 et 2013. Il sera également question de la télévision de demain avec MIP Cube, unique de plateforme de créativité et d'innovation réunissant les professionnels de l'industrie audiovisuelle et les nouveaux acteurs du contenu.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

En continu

0% de feux de brousse dans la région de l’Indénié-Djuablin en 2019 grâce aux actions d'une ONG

Un taux d’hypothyroïdie estimé à 12,5% identifié chez des femmes enceintes (Étude)

Le Premier ministre, Amadou Gon entend faire des propositions concrètes aux acteurs concernés par la réforme de la CEI

Les communautés de la Sous-préfecture d’Adaou sensibilisées sur les risques liés à la migration clandestine des enfants

Le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) porté à un milliard de francs CFA à Man pour l’autonomisation des femmes du Tonkpi