Abidjan: l'art reprend une place de choix après un long silence
0
 

Écouter
 Abidjan: l'art reprend une place de choix après un long silence

Abidjan: l'art reprend une place de choix après un long silence

MC.Morokro| m.marieclaire@rti.ci | Lu 1016 fois | Publié

Des espaces d’exposition qui fusent de partout. De jeunes artistes qui s’imposent ne manquent pas en Côte d’Ivoire et à l’international. Après une décennie de crise et de violences en Côte d’Ivoire l’art contemporain reprend une place de choix.

La fondation Donwahi, installée dans la commune de Cocody a depuis peu rouverte ses portes qui étaient close à cause de la crise postélectorales qu’a connue la Côte d’Ivoire. "Tout repart au niveau artistique, culturel, parce que la Côte d'Ivoire repart. Il y a un intérêt accru du public qui a besoin de se ressourcer", explique Illa Donwahi, responsable de la fondation qui a relancé ses activités avec une grande exposition sur l'histoire de la photographie africaine. Mme Donwahi, qui affirme avec clarté que l’heure est à la "renaissance" entend aider les jeunes talents à se faire connaître, sur place mais aussi à l'étranger. ''Les années de crise n’ont pas été sans impact négatif sur la première capitale économique d'Afrique de l'Ouest francophone. Le domaine de l’art n’a pas été épargné. En ce qui concerne l’art il faut "créer un marché. On repart de zéro. Même s'il y a eu des choses créées, c'est un peu en friche ou complètement à développer", avance la galeriste, qui rêve d'installer Abidjan sur la carte de l'art contemporain international. Le marché intérieur ivoirien est "caractérisé par un art de salon destiné à l'ornementation des bureaux et des intérieurs cossus", indique Franck Hermann Ekra, critique d'art.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Deux morts sur les routes dans la nuit de vendredi à Samedi à Dimbokro

La ministre Nialé Kaba offre 32 véhicules et 252 motos à la cellule de coordination du Recensement général de la population et de l’habitat

Une mission de reconnaissance à Bondoukou relative au projet de bitumage de l’axe Bondoukou-Soko-Frontière du Ghana amorcé par l'AGEROUTE

Début, lundi, des premières «Journées mémorielles internationales de la Route de l’esclave» avec pour invité d’honneur, le peuple Boni de Guyane

Décès du Général Lamine Cissé Ex-ministre de l'intérieur du Sénégal