Zaena Morisho : " J’ai beaucoup d'amour à donner aux autres.
0
 

Écouter
Publicite
Zaena Morisho :

Zaena Morisho : " J’ai beaucoup d'amour à donner aux autres.

MC.Morokro| m.marieclaire@rti.ci | Lu 1984 fois | Publié

Artiste américaine d'origine congolaise, Zaena Morisho installée en Côte d'Ivoire depuis peu pour la promotion de son tout nouvel opus ''Break the surface'' ou "Emergence" en français, a bien voulu pour nous lever un pan de voile sur ces activités.

RTI.CI: Bonjour Zaena, comment trouvez- vous votre séjour en Côte d’Ivoire ? Je passe un bon séjour et je suis très contente Zaena: Que pensez-vous du paysage musical ivoirien en général ? Je pense que la Côte d’Ivoire a un beau paysage musical, riche de diversité avec des artistes débordant de talent. C’est à féliciter. Vous êtes ici entre autre pour une prospection et pour la promotion de « Break the surface ». Dites nous comment se porte cette opus ? Il faut dire que cela n’a pas été vraiment facile de réaliser cet album, mais comme on le dit avec du courage on arrive à bout de tout. Sur "Break the Surface", on trouve du reggae, de la Pop, de la Dance hall, de la Rumba suivant bien sûr mes origines congolaises et un peu de Zouk. L’album est aimé, la preuve quand je poste un sujet afférant a "Break the Surface" sur le net je compte plus le nombre de " j’aime". Quand on écoute "Break the surface" on retrouve beaucoup d’amour et dans presque tous les titres. Quelle est la raison de cette importance accordée à l’amour? Zaena serait-elle amoureuse ? Non, je ne suis pas amoureuse, mais tout cet amour que j’exprime, je le tiens de ma mère. Elle me disait que quoi que tu fasses, il faut que tu le fasses avec amour pour devenir une meilleure personne. C'est ainsi que j’ai décidé de tout faire avec amour d’où l’essentiel des titres basés sur l’amour. Vous êtes actuellement en studio pour l’enregistrement d’un single, peut-on en savoir un peu plus? Effectivement j’enregistre un single intitulé « Panda ». C’est un mélange d’air ivoirien et américain. Pourquoi avoir baptisé le single ''Panda'' ? « Panda » pour dire que j’irai toujours de l’avant ou vers le haut. Dans la vie soit on est élevé ou on est rabaissé. Moi, je choisis d’aller vers le haut donc d’être élevée. Ainsi donc, je chante les hauts et les bas et je dis dans « Panda » qu’il n’y a pas d’amour aussi parfait que le tien, ton amour me procure le bonheur et donc je m’élèverais avec toi. Une fois de plus encore, l’amour intervient dans « Panda », pourtant vous dites ne pas être amoureuse du tout, alors qu’est ce qui explique donc cela ? Comprenez juste que j’ai beaucoup d’amour à donner et je me réfère à ma mère que j’aime beaucoup et aussi au Gospel. J’essaie juste de remplacer ma mère ou le Gospel par un mec et puis voila. Il faut dire aussi qu’il m’est très facile de composer des chansons d’amour. Vous parlez uniquement de votre mère, quand est –il de votre père ? Je ressemble beaucoup à mon père et je l’aime très fort, mais c’est juste que ma mère a été toujours là pour nous tandis que mon père était tout le temps parti en voyage. Elle aurait pu le quitter, mais elle a préféré se sacrifier pour nous. L’Amour que j’ai pour elle est si grand que quand je chante l’amour c’est un peu pour lui rendre hommage. Votre séjour tire à sa fin, quels sont vos projets à court et à long terme? C’est tellement bon d’être en Côte d’Ivoire que je vais y revenir pour faire d’autres choses hormis la musique, par exemple du business. Vous vous êtes fait pas mal de fans depuis que vous êtes là quel est votre message à leur endroit ? A leur endroit je n’ai qu’un seul mot et c’est « merci »i. Grace à leur soutien, je me sens chez moi ici. Je les aime beaucoup et je leur demande de toujours me soutenir car cela me donne la force de continuer.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Virus: 46 millions de Français sous couvre-feu, plus de 10.000 morts en Allemagne

Le chef de la diplomatie française va discuter paix et sécurité à Bamako

Guinée: Alpha Condé remporte la présidentielle avec 59% des voix (commission électorale)

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

27 nouveaux cas de Covid-19 notifiés le 22 octobre 2020 (Ministère)

Publicite
Publicite