Pokou, la Princesse Ashanti: Un premier film en 3D fait par des Ivoiriens.
0
 

Écouter
Pokou, la Princesse Ashanti: Un premier film en 3D fait par des Ivoiriens.

Pokou, la Princesse Ashanti: Un premier film en 3D fait par des Ivoiriens.

Didier N'Doli| d.ndoli@rtici | Lu 889 fois | Publié

''Au dix-huitième siècle, dans le royaume du peuple Ashanti, qui couvre les deux tiers de l'actuel Ghana, vit la princesse Abla Pokou. Pokou est un sérieux obstacle sur le chemin de l'ancien guerrier Kongouê Bian devenu adepte de sorcellerie''. C'est un synopsis bordée d'émotion qui a été traduit dans le premier film d'animation ivoirien réalisé entièrement par des Ivoiriens et présenté au public le jeudi 20 juin 2013.

Ce sont les locaux du Goethe institut ont servis de lieu de présentation de ce film, une première du genre en Afrique. Zohoré Lassina, caricaturiste de renom et toute son équipe ont présenté les procédés de création. ''Projet d'une grandeur pharaonique, nous avons eu à travailler certes avec peu de moyens, pas comme les grandes majors du cinéma, mais avec envie et passion pour vous délivrer ce film d'animation en 3D. C'est un projet accompli et nous en sommes fier.'' C'est par ces mots que Zohoré Lassina co-gérant de Afrikatoon's s'est exprimé en saluant la présence massive des invités. Ce long métrage de 65 minutes a été entièrement réalisé par toute une jeune équipe ivoirienne dans les studios d'Afrikatoon's. Il est destiné aux enfants à partir de sept ans et séduira tous les amateurs et professionnels. "Pokou, la princesse Ashanti", c'est l'histoire du destin exceptionnel, "Abla Pokou est initiée dès sa tendre enfance par les prêtresses du roi, une sorte de commando destiné à protéger le trône et à combattre les forces mystiques. Comme ses congénères, elle ne peut se marier ni avoir d'enfant. Mais contrairement aux autres, elle siège au sein du conseil des anciens où bien qu'étant la plus jeune, elle est très écoutée du roi. Ainsi, opposée à la violence, elle parvient à mettre fin aux guerres de conquêtes au profit des accords négociés. Des visions mystérieuses lui permettent de voir l'avenir et de se guider vers son destin." Kouadio Tèh et Kongouê Bian apparaissent aussi comme les personnages marquant de cette animation.. Avec un décor africain typique reconstitué, ce long métrage d'animation qui a fait l'objet de plusieurs recherches avec des prises de vue du Ghana en Côte d'Ivoire, nous a été conté de manière africaine et originale. Un long métrage bordé d'humour et de belles intrigues, Abla Pokou est l'expression de toute une origine, celle du peuple "Baouli" ou Baoulé. Rappelons que Abla Pokou, la princesse Ashanti fait son lancement grand public le 6 juillet au Cinéma Primavera à Abidjan.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Campagne de cajou 2019: Les acteurs de la filière exhortés au strict respect du prix bord champ

La Justice met en garde les présumés auteurs de “disparition de sexe”dans le Bounkani

Les populations du Bounkani décident de contribuer à l’achat de véhicules pour les forces de l’ordre

Abidjan va abriter la conférence Mo Ibrahim sur la bonne gouvernance

Une tornade décoiffe une école primaire à Dabakala