ARCHIBAT 2013 innove avec ABIDJANOW, pour magnifier les designers
0
 

Écouter
ARCHIBAT 2013 innove avec ABIDJANOW, pour magnifier les designers

ARCHIBAT 2013 innove avec ABIDJANOW, pour magnifier les designers

AIP | Lu 1015 fois | Publié

ABIDJANOW, une exposition dédiée à l’univers du design, dans le cadre de la 4ème édition du Salon de l’architecture et du bâtiment, ARCHIBAT 2013, a été officiellement ouverte dans la soirée de lundi, par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice

ABIDJANOW, une exposition dédiée à l’univers du design, dans le cadre de la 4ème édition du Salon de l’architecture et du bâtiment, ARCHIBAT 2013, a été officiellement ouverte dans la soirée de lundi, par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman. Lors du vernissage d’ABIDJANOW, M. Bandaman qui avait à ses côtés son collègue de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Mamadou Sanogo, s’est dit émerveillé par les « prototypes absolument impressionnants » exposés par les designers. Après avoir coupé le ruban, symbolisant l’ouverture de l’exposition d’objets d’art contemporains faits pour la décoration d’intérieur, le patron de la Culture s’assied dans ‘Le Paris Dakar’ de César Dogbo, une chaise faite de récup de pièces automobile, pneu d’avion, tube ronds fer industriel laqué noir. Il se laisse guider par les exposants, déambule entre les pièces exposées, tâte, scrute, contemple… Il s’étonne de tant d’ingéniosité des designers de Côte d’Ivoire, du Sénégal ou du Burkina Faso. Le ‘Porte revues’ de Valérie Oka, le ‘So tabouret’ de Jean Servais Somian, ‘Taboo collection’ composé de tabourets faits de déchets plastiques d’Ibrahima Seck, la ‘Table gigogne’ de Hassane Dao, le ‘Tabouret cooli’ de Coulibaly Tiegozie, ‘Lampe totem’ de Celly Bongo, les ‘Chaises tissées’ de Nouriane Crochet, ‘Bar carré’ d’Emmanuelle Delafosse, ‘Tapis mosaïque’ fait en pagne, d’Aya de Cauville, ‘Light deform’ de Gbané Bacary, les ‘Chaises basses’ d’Issa Diabaté… Tout est beau, sublime ! « ABIDJANOW est un évènement important de notre environnement économique et culturel », argumente Maurice Kouakou Bandaman qui invite le public à s’y rendre massivement. « Dans ce pays, ce type d’activité ne peut pas attirer du monde moyennant paiement », admet-il. Faisant observer qu’on peut s’y acheter « une bonne lampe à 10.000 FCFA, une bonne chaise +designée+ à 15.000 FCFA », Maurice Kouakou Bandaman rend hommage aux « inventeurs géniaux qui savent s’adapter et adopter nos besoins à nos produits ». Il ajoute que les Ivoiriens adhèrent. « Nous rêvons tous d’avoir un intérieur de qualité (…), dans nos villages, nos parents ont eu ce génie de créer des mobiliers », déclare le ministre pour qui tout le mérite des designers est de montrer des mobiliers de qualité et transportables. Ce, dit-il, surtout que grâce à ABIDJANOW, l’on constate que l’art n’est pas la propriété exclusive des riches et « qu’on n’a pas besoin d’avoir forcément des maisons hyper grandes pour les décorer ». Au total 19 designers exposent dans le cadre d’ABIDJANOW qui restera ouverte tout le long de la semaine et se tient à la Mezzanine B d’ARCHIBAT 2013. Le Salon qui se déroule sur le chantier UPU de l’hôtel Ivoire, jusqu’à samedi, a été officiellement ouvert dans la matinée même de lundi par le Ministre d’Etat Hamed Bakayoko, représentant le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan. Initié par le Conseil National de l'Ordre des Architectes (CNOA) présidé par Guillaume Koffi, ARCHIBAT 2013 est parrainé par le ministre Mamadou Sanogo. Il a pour thème, "Habiter autrement".
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une attaque de Boko Haram fait neuf morts au Cameroun

Le préfet de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias prend des mesures pour réglementer la cohabitation entre agriculteurs et éleveurs à Bouaflé

Un entrepôt de pneus usagés sur la dalle d’un immeuble part en fumée au quartier Port Bouêt 2 de Yopougon

Début à Abidjan de la campagne 2019 de vérification des instruments de mesure

Les ministres Siandou Fofana et Amichia échangent sur le projet Smart City de Treichville