Littérature enfantine, un impératif pour le développement culturel
0
 

Écouter
Littérature enfantine, un impératif pour le développement culturel

Littérature enfantine, un impératif pour le développement culturel

MC.Morokro| m.marieclaire@rti.ci | Lu 1417 fois | Publié

La 2ème édition des Journées nationales du livre pour enfant (Jnle) a ouvert ces portes depuis ce 26 novembre pour les refermées le 30 novembre prochain. Ces journées sont organisées à l la bibliothèque nationale, à l’initiative de sa directrice Chantal Adjiman, et sont placées sous la présidence du ministre de la Culture Bandama Maurice.

« Jamais sans mon livre », tel est le thème de ces journées qui font la promotion du livre et plus précisément de la littérature enfantine. L’enfant doit avoir une attention particulière pour le livre et surtout développer l’amour et la passion de la lecture. Cela dit, le département du club des amis de la bibliothèque enfantine accueille les enfants dont l’âge varie de 3 et 17 ans. « Il faut redonner à la lecture toute sa place. Car, elle permet d’accéder à la connaissance, au savoir», a indiqué la marraine Mme Serre. La Côte d’ivoire qui veut redynamiser sa culture se doit d’accorder une place de choix au livre. Inculquer le désira de lire aux enfants d’s leur tendre enfance fera assurément d’eux des adultes intellectuels et plus loin un investissement gagnant pour la Côte d’ivoire. « Lire est une nécessité quotidienne, l’acte de lire qui requiert des dispositions à la foi physiologiques et culturelles, doit s’exercer dès la tendre enfance », a indiqué la directrice Chantal Adjiman. A noter que les écrivains tels que Bernard Dadié, Kibi Bebey, Muriel Diallo, Fatou Kéita, Marguerite Abouet, auteur de « Aya de Yopougon » et bien d’autres étaient présents à l’ouverture.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | 04 nouveaux cas de maladie à coronavirus annoncés ce jour, portant à 194 le nombre de cas confirmés dont 15 guéris et 01 décès (Ministère de la Santé)

L’idée de dépistage systématique et massif est à l’étude. (Prof. Samba Mamadou, Directeur général de la Santé)

Urgent | Marcory et Cocody sont les communes les plus touchées. La ville d’Abidjan concentre 90% des cas confirmés. (Prof. Samba Mamadou, DG de la Santé)

Covid-19 : 14 pays de l'Union Européenne mettent en garde contre les violations de l'Etat de droit dans l'Union

Coronavirus: le Togo décrète état d'urgence sanitaire et couvre-feu