Le MASA 2014 lancé le 17 Janvier
0
 

Écouter
Publicite
Le MASA 2014 lancé le 17 Janvier

Le MASA 2014 lancé le 17 Janvier

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 1769 fois | Publié

Le Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA) 2014 , c’est du 1er au 8 Mars mais la cérémonie de lancement de ce rendez-vous culturel est quant à elle prévue pour ce vendredi 17 janvier au Golf Hôtel à Abidjan.

Pour la 8ème édition de l’évènement ce sont 50 groupes et 1000 professionnels des arts et du spectacle qui sont attendus. Et le thème "Les arts du spectacle face au défi du numérique" montre bien la prise de conscience des initiateurs du MASA dans ce contexte actuel fortement influencé et marqué par le numérique. C’est donc une nouvelle manière de concevoir et de vendre les arts du spectacle qui sera au cœur de cette édition. Et comme innovation, deux disciplines font leur entrée, il s’agit du Conte et de l’Humour. L’humour, un secteur en forte progression depuis quelques années notamment avec l’arrivée de la nouvelle génération d’humoriste, sera sans doute l’une des attractions de ce MASA édition 2014. En plus des disciplines traditionnelles que sont le Théâtre, de la Danse et de la Musique, les amoureux des arts du spectacle seront servis. Au programme sont prévues aussi des ateliers à thème entre professionnels et artistes. La 8ème édition du Marché des Arts du Spectacle Africain, se fera de façon éclatée à travers le District d’Abidjan et des villes de l’intérieur du pays.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | La Côte d'Ivoire compte désormais 16.220 cas confirmés, 11.887 guéris et 102 décès (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)

Urgent | Coronavirus : 38 cas, 86 guéris et 00 décès enregistrés ce lundi 03 août 2020 (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)

Google présente un nouveau smartphone dans un marché mondial en baisse

Mali: 11 blessés, dont un grave, dans l'atterissage manqué d'un avion de l'ONU (nouveau bilan)

La liste électorale déchirée dans des centres d’enrôlement à Bouna

Publicite
Publicite