Le rôle des radios de proximité au centre d'un séminaire à Abidjan
0
 

Écouter
Publicite
Le rôle des radios de proximité au centre d'un séminaire à Abidjan

Le rôle des radios de proximité au centre d'un séminaire à Abidjan

Marie-Claire Morokro/m.marieclaire@rti.ci | Lu 2693 fois | Publié

A l’initiative de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA), un séminaire s'est tenu jeudi 06 janvier à Abidjan, sous le thème "Le rôle des radios de proximité au sein des collectivités locales."

Ce séminaire est une sorte de bilan après plus de 15 ans d'exploitation des radios, moteurs de développement local. Selon les responsables de l'autorité de régulation, ceci s’avère nécessaire au moment où le secteur de la communication audiovisuelle en Côte d'Ivoire est en passe de connaître la libéralisation de l'espace audiovisuel. Durant une journée, les représentants des conseils régionaux et des mairies exploitant une radio de proximité ont été instruits sur deux communications dont les thèmes portent sur "La HACA et la régulation des radios de proximité" et "Les radios de proximité et le développement local". Ce séminaire avait pour objectif est de communiquer d'une part sur le rôle des radios de proximité au sein des populations et d'autre part sur la réglementation relative au fonctionnement desdites radios. Il a été une occasion pour les collectivités décentralisées de partager également leurs expériences en matière de gestion des radios. Selon la HACA, aujourd’hui, le paysage radiophonique en Côte d'Ivoire compte 122 radios de proximité dont 70 radios détenues par les collectivités locales.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je vais créer un fonds pour le financement des études supérieures (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Virus: 46 millions de Français sous couvre-feu, plus de 10.000 morts en Allemagne

Le chef de la diplomatie française va discuter paix et sécurité à Bamako

Guinée: Alpha Condé remporte la présidentielle avec 59% des voix (commission électorale)

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

Publicite
Publicite