Le Grand Prix Kaïlcedra prône « l’émergence d’un citoyen nouveau par le livre » aux lycéens d’Abobo à Abidjan
0
 

Écouter
Publicite
Le Grand Prix Kaïlcedra prône « l’émergence d’un citoyen nouveau par le livre » aux lycéens d’Abobo à Abidjan

Le Grand Prix Kaïlcedra prône « l’émergence d’un citoyen nouveau par le livre » aux lycéens d’Abobo à Abidjan

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 1986 fois | Publié

La délégation du "Grand Prix littéraire Kaïlcedra", continue son périple à travers les établissements scolaires de Côte d’Ivoire, pour ses conférences. Objectif, parler du livre et c’est le Lycée Moderne 1 d’Abobo qui l’a reçue jeudi dernier.

« Le livre, importance dans l'émergence d'un citoyen nouveau » c’est le thème de la conférence donnée en marge de l’étape de la caravane du Grand Prix Littéraire Kaïlcedra dans la commune d’Abobo. Le prix littéraire ouvert pour cette 4ème édition aux élèves a décidé de faire du corps à corps avec les élèves pour promouvoir le livre et la lecture. Et sur la table de conférence, il y avait Ted Azouma, directeur exécutif de Kaïlcedra. Celui-ci a expliqué aux élèves l’intérêt du livre dans la formation sociale et éducative d’un citoyen. Lieu par excellence du savoir, le livre possède bien des clés pour nourrir l’esprit du lecteur. Compléments de cours ou moyens de découvertes et d’évasion, le conférencier estime qu’il y a tout à gagner avec le livre. Cet outil est pour lui, un argument idéal dans la construction du citoyen nouveau et modèle surtout à l’heure où la Côte d’Ivoire est en quête d’une embellie dans tous ses secteurs. Et dans le cas des élèves, avoir le livre comme compagnon serait plus que salutaire. L’orateur les a donc invités à s’approprier le livre et à en conserver toute l’essence. Pour leur part, les élèves ont par leurs contributions, aider à battre en brèche la pensée populaire qui fait de l’ivoirien « l’ennemi » du livre. Au vu de leur engouement, la volonté de lire est bel et bien là. Mais comme le disait Michel Alex Kipré écrivain et promoteur du Grand Prix Kaïlcedra « C’est l’achat des ouvrages qui peut-être leur pose des problèmes ». Après, le Lycée Sainte-Marie de Cocody, le Groupe scolaire les papillons, le Lycée Moderne 1 d’Abobo, le cap sera mis la semaine prochaine sur Yopougon avec le Lycée Vincent le Leader. Le Grand Prix Kaïlcedra, cette année ce sont six livres en compétition, « Kolo le chasseur » de Serge Grah, « Le tam tam d’Eden » de Dick Boguifo, « Un arbre pour Lollie » de Fatou Keita, « Le papillon qui voulait changer de couleurs », « Ax et Dam, les deux écureuils » de Rusthom Hayat et « Un monstre dans la ville » d’Assamala Amoa.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je vais créer un fonds pour le financement des études supérieures (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Virus: 46 millions de Français sous couvre-feu, plus de 10.000 morts en Allemagne

Le chef de la diplomatie française va discuter paix et sécurité à Bamako

Guinée: Alpha Condé remporte la présidentielle avec 59% des voix (commission électorale)

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

Publicite
Publicite