L'aquaculture, une solution à l'autosuffisance en poisson en Côte d'Ivoire.
0
 

L'aquaculture, une solution à l'autosuffisance en poisson en Côte d'Ivoire.

RTI Info / Jean-Louis Gbangbo | Lu 12738 fois | Publié

Le poisson, c'est la première source de protéine animale du consommateur ivoirien. Selon le ministère des ressources animales et halieutiques, la consommation de poisson varie entre 250 000 et 360 000 tonnes par an pour une production locale moyenne de 80 000 tonnes. Une faible production conjuguée à une forte demande sur le marché qui entraîne une forte spéculation sur le produit. Les importations de poissons qui couvrent aujourd'hui, près de 80% des consommations des ménages ne suffisent pas à stabiliser les prix et satisfaire la demande nationale. Ce qui a poussé le gouvernement ivoirien à intensifier le développement de l'aquaculture. Trois stations d'alevinage sont aujourd'hui opérationnelles à Jacqueville, Abengourou et Bouaké.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un ex-cardinal défroqué par le Vatican pour abus sexuels, une première

Nigeria: Buhari appelle au calme après le report des élections

Le ministre Amon-Tanoh rassure que l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire “se passera bien”

Un prêtre espagnol tué au Burkina Faso dans une attaque jihadiste

Des conducteurs de moto-taxis de Toulépleu sensibilisés sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics

Les plus lus