Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines
0
 
Publicite

Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines

Salimatou Dia / RTI 1 | Lu 5105 fois | Publié

Selon les chiffres de l’Unicef, 3 filles sur 100 sont épargnées par les mutilations génitales en Guinée. En Côte d’Ivoire, les régions du nord, du centre-nord et du nord-ouest sont les zones les plus touchées par l’excision. Pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, bon nombre d’associations accentuent la lutte dans le but de préserver la dignité et la santé de la femme et la jeune fille.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le gouvernement ivoirien soutient la candidature de Jacques Anouma à la présidence de la CAF

Le gouvernement ivoirien soutient la candidature de Jacques Anouma à la présidence de la CAF

Suspendu 5 ans, le président de la CAF saisit le TAS

Urgent | Diego Maradona est mort ce mercredi 25 novembre 2020 en Argentine. Agé de 60 ans, il a été victime d'un arrêt cardiaque.

Présidentielle au Burkina: Kaboré en tête des résultats partiels

Les plus lus
Publicite
Publicite