Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines
0
 
Publicite

Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines

Salimatou Dia / RTI 1 | Lu 5089 fois | Publié

Selon les chiffres de l’Unicef, 3 filles sur 100 sont épargnées par les mutilations génitales en Guinée. En Côte d’Ivoire, les régions du nord, du centre-nord et du nord-ouest sont les zones les plus touchées par l’excision. Pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, bon nombre d’associations accentuent la lutte dans le but de préserver la dignité et la santé de la femme et la jeune fille.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Les plus lus
Publicite
Publicite