Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines
0
 
Publicite

Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines

Salimatou Dia / RTI 1 | Lu 5124 fois | Publié

Selon les chiffres de l’Unicef, 3 filles sur 100 sont épargnées par les mutilations génitales en Guinée. En Côte d’Ivoire, les régions du nord, du centre-nord et du nord-ouest sont les zones les plus touchées par l’excision. Pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, bon nombre d’associations accentuent la lutte dans le but de préserver la dignité et la santé de la femme et la jeune fille.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

30 nouveaux cas de Covid-19 et 9 guéris en Côte d'Ivoire ce jeudi 26 novembre

France/Producteur tabassé: Mbappé dénonce "une vidéo insoutenable" et "des violences inadmissibles"

Présidentielle au Burkina: l'opposition "prend acte" des résultats, n'exclut pas des recours

Une campagne de lutte contre la bilharziose lancée dans la région du Béré

La Radio MEDIA + CI lance une campagne de lutte contre la COVID-19 dans le Gbêkê et le Hambol

Les plus lus
Publicite
Publicite