Avantage de l’Agoa / Les produits pris en compte dans les échanges : Ce que gagne le secteur privé ivoirien
0
 

Écouter
Avantage de l’Agoa / Les produits pris en compte dans les échanges : Ce que gagne le secteur privé ivoirien

Avantage de l’Agoa / Les produits pris en compte dans les échanges : Ce que gagne le secteur privé ivoirien

Le Mandat | Lu 4206 fois | Publié

Depuis octobre 2011, la Côte d’Ivoire est éligible au Programme de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA). C’est une loi commerciale du Gouvernement fédéral américain, favorisant l’accès au marché américain des produits issus d’une quarantaine de pays africains, dont la Côte d’Ivoire. Dans le cadre de la promotion du commerce et des investissements entre les Etats-Unis d’Amérique et les pays d’Afrique sub-sahariens, le Gouvernement américain a promulgué, le 18 mai 2000, la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA). Cet avantage accorde aux pays éligibles, un accès préférentiel de leurs produits sur le marché américain en franchise des droits de douanes et sans quota. Cette loi, initialement votée, pour l’échéance fin 2008, a été prorogée jusqu'à 2015. La Côte d’Ivoire fait partie des 37 pays d’Afrique subsahariens, éligibles à l’Agoa. L’éligibilité d’un pays à l’Agoa se renouvelle d’année en année, selon ses performances en matière de bonne gouvernance, libéralisme économique, respect des droits des travailleurs, etc. Particulièrement pour la Côte d’Ivoire, l'Agoa permet aux entreprises ivoiriennes exportatrices de gagner en compétitivité sur le marché américain, de répondre aux exigences de performance, de bénéficier de partenariat avec d'autres structures américaines, d’obtenir des exonérations de droits de douanes et de quotas pour plus de 6400 produits, comprenant, des produits agricoles, du vin, des appareils électroniques, des produits textiles, des pièces mécaniques, des produits chimiques, l’acier et autres minerais , etc. Parmi ceux-ci, on peut citer les produits pétroliers, textiles, industriels, artisanaux, agricoles, halieutiques et d’horticultures. Les produits agricoles incluent certains fruits et légumes, (mangues, ananas, tomates, oranges, oignons séchés, concombre, raisins, avocats, papayes), beurre de karité, bois, noix d’acajou, café, etc. Les sites web ci-après contiennent la liste des produits éligibles à l’AGOA et autres informations utiles pour les exportateurs des produits vers les Etats-Unis: www.agoa.gov ; www.aphis.gov. Pour exporter vers les Etats-Unis, selon le ministère de l’Industrie et du secteur privé, les entreprises doivent ivoiriennes doivent connaître le marché américain dans son aspect réglementaire et marketing, avoir les documents nécessaires à l’exportation. La mise en place des sites web et des débats médiatisés contribueront à la mise en œuvre des stratégies efficaces de communications et de recherches de partenariat. Le secteur privé en Côte d’Ivoire est appelé à saisir les opportunités offertes par l’AGOA, en s’organisant en association ou en filière pour valoriser les ressources du pays pour augmenter le volume des exportations vers les Etats-Unis.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brésil: le domicile du président du parti de Bolsonaro perquisitionné

Le Secrétariat d’Etat chargé des Affaires maritimes veut redynamiser l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM)

Les autorités d’Alépé au secours des victimes des pluies diluviennes

Des aviculteurs formés à l’utilisation des antibiotiques en lien avec la sécurité sanitaire des aliments

Le gouvernement appelle à l’intensification des initiatives en faveur des femmes rurales