Projet Eau, hygiène et assainissement : 6 milliards F CFA du gouvernement néerlandais octroyés à la Côte d`Ivoire
0
 

Écouter
Projet Eau, hygiène et assainissement : 6 milliards F CFA du gouvernement néerlandais octroyés à la Côte d`Ivoire

Projet Eau, hygiène et assainissement : 6 milliards F CFA du gouvernement néerlandais octroyés à la Côte d`Ivoire

Le Nouveau Réveil | Lu 1976 fois | Publié

Dans le cadre de l’accélération de l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), liés à l’eau et à l’assainissement, la Côte d’Ivoire et huit pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre ont été proposés par le bureau régional de l’Unicef.

Dans le cadre de l’accélération de l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), liés à l’eau et à l’assainissement, la Côte d’Ivoire et huit pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre ont été proposés par le bureau régional de l’Unicef de Dakar pour faire partie d’un vaste programme qui doit toucher 5.7 millions de personnes pour l’eau potable et 5.2 de personnes pour l’accès durable à l’assainissement. En vue de bénéficier de ce vaste programme humanitaire, un atelier de validation de la proposition de projet de l’Unicef Côte d’Ivoire a ouvert ses portes, hier, mardi 2 octobre 2012 à l’hôtel Président de Yamoussoukro, en présence du ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi. Dans son adresse, le patron de la tutelle a fait le point des actions menées par le Gouvernement en vue d’améliorer les conditions d’accès à l’eau potable des populations. «Selon les statistiques disponibles, les populations desservies concernent 7991 localités notamment 11 418 629 habitants à pourvoir en eau potable. Alors que la population totale à alimenter est de 15 286 843 habitants. Vous savez que nous sommes sortis d’une situation de crise extrêmement préoccupante en matière d’approvisionnement en eau potable des populations aussi bien dans la capitale Abidjan, que dans des villes à l’intérieur. Les grandes villes et aussi les villes secondaires et même les villages. A Abidjan, c’était près de 30% de gap que nous avons entre la demande et l’offre. À l’intérieur du pays, ça montait jusqu`à 50% et il y a des localités qui étaient totalement en situation de manque d’eau. C’est ce qui a justifié un des premiers axes majeurs du programme présidentiel d’urgence (PPU) dès le mois de juin 2011 et qui nous a permis de réduire ce gap-là». A-t-il fait signifié tout en donnant l’objet de cet atelier «L’opportunité de cet atelier, c’est de mobiliser des ressources supplémentaires environ 6 milliards de F CFA du gouvernement néerlandais, gérés par l’UNICEF pour permettre d’appuyer le gouvernement ivoirien sur les programmes qui sont en cours dans l’ensemble du pays». La représentante Unicef Côte d’Ivoire, Mme Christiana De Bruin, a rappelé au Gouvernement ivoirien l’objectif poursuivi.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brexit: "La pression est du côté" du Royaume-Uni (Macron)

Les acteurs socio-économiques de Bouaké soutiennent la lutte contre l’incivisme initiée par le préfet

“Plus jamais de lotissement anarchique à Bouaké”, prévient le préfet

Niamey et Rome saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

Kenya: au moins six morts dans une attaque jihadiste à Nairobi