Huit Chefs d\'Etat de l\'UEMOA honorés pour leur implication dans les performances de la CEDEAO
0
 

Écouter
Huit Chefs d\'Etat de l\'UEMOA honorés pour leur implication dans les performances de la CEDEAO

Huit Chefs d\'Etat de l\'UEMOA honorés pour leur implication dans les performances de la CEDEAO

AIP | Lu 1613 fois | Publié

Le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a remis, jeudi, une médaille commémorative du cinquantenaire de l’institut d’émission sous-régional au président ivoirien, Alassane Ouattara, au terme d’une audience que ce dernier lui a accordé.

Créée le 12 mai 1962, avec la signature du Traité de l’UMOA, la BCEAO ou Banque centrale vise, selon la vision des pères fondateurs, à mettre l’accent sur les vertus de solidarité et de cohésion des Etats membres de l’espace, à travers un système monétaire et financier régional intégré. Pour marquer leur implication personnelle dans les performances accomplies par la Banque centrale, le gouverneur Koné Tiémoko a jugé nécessaire de remettre aux huit chefs d’Etat membres de l’Union une médaille commémorative pour les informer d’un certain nombre de cérémonies et de célébrations prévues dans le cadre de ce cinquantenaire. Parmi ces manifestations, il est prévu un symposium qui sera organisé à Dakar, au siège de la Banque, du 5 au 6 novembre prochain pour "faire le point sur l’union monétaire et surtout réfléchir sur les unions monétaires", a expliqué le gouverneur Koné Tiémoko Meyliet, à la sortie d’une audience. La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest est devenue aujourd’hui une banque moderne, indépendante et transparente avec des outils de travail, des normes et procédures conformes aux standards internationaux grâce à la compétence de ses cadres africains au nombre desquels le chef de l’Etat ivoirien qui a été le deuxième gouverneur de l’institution monétaire et financière sous-régionale, d’octobre 1988 à décembre 1990, rappelle-t-on. La Banque centrale conduire, dans le respect de l’équilibre monétaire, des missions ou projets spécifiques qui concourent à l’amélioration de l’environnement de la politique monétaire, à la diversification ainsi qu’au renforcement du système financier de l’UMOA et des capacités techniques et professionnelles dans le secteur bancaire et financier.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brésil: le domicile du président du parti de Bolsonaro perquisitionné

Le Secrétariat d’Etat chargé des Affaires maritimes veut redynamiser l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM)

Les autorités d’Alépé au secours des victimes des pluies diluviennes

Des aviculteurs formés à l’utilisation des antibiotiques en lien avec la sécurité sanitaire des aliments

Le gouvernement appelle à l’intensification des initiatives en faveur des femmes rurales