Le FIDA accorde un prêt de 43,8 milliards de FCFA pour le financement de projet des filières agricoles dans le Centre et le Nord
0
 

Écouter
Le FIDA accorde un prêt de 43,8 milliards de FCFA pour le financement de projet des filières agricoles dans le Centre et le Nord

Le FIDA accorde un prêt de 43,8 milliards de FCFA pour le financement de projet des filières agricoles dans le Centre et le Nord

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 3465 fois | Publié

Le Programme d’appui au développement des filières agricoles (PADFA) bénéficiera d’un prêt de 43,8 milliards de FCFA suite à la signature d’un accord entre la République de Côte d’Ivoire et le Fonds International du Développement Agricole (FIDA).

L’accord a été paraphé à Rome (Italie) le mardi 27 mars 2018 entre le Président du FIDA, Monsieur Gilbert Houngbo et l’Ambassadeur ivoirien CISSE Seydou, Représentant Permanent près la FAO, le FIDA et le PAM.

Dans les régions du Nord et du Centre de la Côte d’Ivoire (Bagoué, Poro, Tchologo, Hambol et Gbêkê), le programme d’appui au développement des filières agricoles (PADFA) a pour objectif général d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et les revenus des exploitations agricoles tirés des filières agricoles. Ces régions, caractérisées par une plus grande incidence de la pauvreté, offrent cependant un grand potentiel dans la production de riz, des produits maraîchers et de la mangue. Le PADFA financera ces trois filières qui connaissent une demande croissante sur les marchés nationaux et internationaux. Le PAFDA va cibler 32500 ménages ruraux soit environ 180.000 personnes, créant par ricochet des nouvelles opportunités de transformation, de valeur ajoutée et de commercialisation.

Créé en 1977, le FIDA est une banque d'aide au développement qui a pour vocation d'aider financièrement, comme bailleur de fonds et organisateur, au développement agricole et rural dans les pays en développement et en transition. Outre le PADFA, le FIDA apporte une aide à d’autres projets en cours en Côte d’Ivoire, notamment le Projet d’Appui à la Production Agricole et à la Commercialisation (PROPACOM) première phase, et le (PROPACOM-Extension Ouest) qui rentre dans sa phase d’exécution effective.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Conflit en Centrafrique: 13 morts avant des négociations de paix

RDC: sept miliciens tués par l'armée en Ituri

Le corps préfectoral de Bangolo plaide pour la fin des grèves de leurs collaborateurs

Le Conseil du café-cacao invite les opérateurs au respect du prix minimum d’achat du café (Communiqué)

Appelé à d’autres fonctions, le préfet de Korhogo fait ses adieux à la population