Un premier forum africain pour accélérer le programme d’investissement et de développement
0
 

Écouter
Un premier forum africain pour accélérer le programme d’investissement et de développement

Un premier forum africain pour accélérer le programme d’investissement et de développement

Frédéric Goré-Bi/Jean-Louis Gbangbo | Lu 1120 fois | Publié Il y a 10 jour(s)

L’Africa Investment Forum (AIF) s’est ouvert au Sandton Convention de Johannesburg en Afrique du Sud ce mercredi 07 novembre en présence de plusieurs personnalités du monde de l’économie du continent. Ce forum est une initiative de la Banque africaine de développement qui vise à puiser dans le vaste réservoir de capitaux mondiaux en vue de financer son ambitieux plan de transformation de l'Afrique.

En effet, la Banque estime que le continent a besoin de 344 mille milliards FCFA par an pour financer ses besoins critiques en matière de développement.

Cependant, en raison du resserrement des budgets, les sources de financement traditionnelles telles que les gouvernements nationaux et les institutions de développement telles que la Banque africaine de développement ne sont pas en mesure de satisfaire les besoins en capitaux de l'Afrique. 

C’est pourquoi le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a lancé un appel pressant aux investisseurs pour qu’ils rejoignent la plate-forme de partenariat proposée par le Forum pour l’investissement en Afrique et « saisissent l’opportunité d’accélérer le programme d’investissement et de développement du continent ». « Nous devons accélérer l’Agenda 2063 », a exhorté Adesina. « Nous sommes impatients d'y arriver », a-t-il ajouté.

Le Forum de l'investissement en Afrique est le tout premier forum sur les transactions : « Ce n'est pas un événement. C'est une plate-forme où les gouvernements, le secteur privé, les investisseurs et les promoteurs de projets se rencontrent. Nous développons des projets bancables de qualité, les minimisons et assurons leur réalisation », a déclaré le président de l’institution panafricaine.

« Nous nous sommes engagés à accélérer le développement. Nous savons que les pays ne se développent pas à partir de l'aide mais par la discipline de l'investissement. Nous avons besoin de partenariats élargis et d’efforts collectifs avec le secteur privé et les investisseurs institutionnels », a ajouté M. Adesina

Représentée par trois ministres à cette rencontre, dont celui du développement et du plan, la Côte d’Ivoire va présenter trois projets. A savoir, le projet d'aerocité d'Abidjan, celui de l'aéroport de San Pedro et le projet minier intégré de l'ouest.

Le Forum sur l'investissement en Afrique se tient du 7 au 9 novembre 2018.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Nord du Tchad: l'armée a "délogé l'ennemi" à Miski, affirme N'Djamena

Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'essence

Elections en RDC: l'opposition divisée affiche sa colère après la mort de deux étudiants

Niger: deux gendarmes tués lors de l'attaque d'une gendarmerie (source locale)

Le préfet de Sikensi encourage ses administrés à restaurer le couvert forestier