La Côte d’Ivoire à la conquête d’investisseurs et de partenaires au Salon international de l’agriculture 2019
0
 

Écouter
La Côte d’Ivoire à la conquête d’investisseurs et de partenaires au Salon international de l’agriculture 2019

La Côte d’Ivoire à la conquête d’investisseurs et de partenaires au Salon international de l’agriculture 2019

RTI Info/Hagbe Adjovi (stagiaire) avec AIP | Lu 2062 fois | Publié

La 56e édition du Salon international de l’agriculture (SIA), se déroule à Paris (France) du 23 février au 03 mars 2019. A la recherche d’investisseurs et partenaires dans le cadre de la promotion de ses potentialités agricoles, la Côte d’Ivoire y est représentée.

Sur un stand de 250 m², le Ministère de l’agriculture et du développement rural (MINADER) présente aux visiteurs les potentialités agricoles de la Côte d’Ivoire. En vue d’attirer des investisseurs pour développer le secteur de l’agriculture, la Côte d’Ivoire a mis en place une stratégie qui se décline en 3 objectifs majeurs. Premièrement, il s’agit de « présenter les résultats du Programme national d’investissement agricole (PNIA 1, 2012-2016), tout en mettant en avant les différentes perspectives du PNIA 2 (2017-2025) ». Le deuxième objectif est de faire « la promotion du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2019) prévu du 22 novembre au 1er décembre 2019 », et qui constitue une plateforme d’expressions, de rencontres de toute la chaîne des valeurs agricoles africaines. Enfin, l’objectif 3 concerne « les défis et opportunités du secteur agricole ».

« La Côte d’Ivoire regorge de beaucoup de potentialités agricoles qu’il faut mettre en exergue » avoue Silué Dramane, directeur de la communication et de la promotion agricole au Ministère de l’agriculture et du développement rural (MINADER) avant d’ajouter que « le SIA demeure une grande source d’investisseurs ». 

Sur les stands plusieurs produits agricoles du pays sont exposés pour conquérir des investisseurs et partenaires. Cette année, la grande innovation concerne le cola qui est mis en avant, à travers la présentation de la noix brute de cola et de ses dérivés : poudre, noix séchée, noix dans le cocon, noix déshydratée, poudre mentholé, etc. Sans toutefois exclure le cacao et le café qui sont la marque référentielle de production de la Côte d’Ivoire.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Guinée: Plusieurs opposants interpellés lors des manifestations à l'approche d'un référendum

Niger: deux personnes tuées par un engin explosif dans le sud-est

Bilan du PSGouv 2019 : le gouvernement salue les impacts visibles dans la vie des populations

La Côte d’Ivoire est candidate pour siéger au Conseil des droits de l’homme de Nations Unies (Porte parole du gouvernement)

Le Gouvernement adopte un décret portant approbation du plan d’urbanisme directeur de la commune d’Assinie