Une dizaine de projets structurants ont repositionné l'agriculture ivoirienne en 8 ans (Mamadou Sangafowa).
0
 

Écouter
Une dizaine de projets structurants ont repositionné l'agriculture ivoirienne en 8 ans (Mamadou Sangafowa).

Une dizaine de projets structurants ont repositionné l'agriculture ivoirienne en 8 ans (Mamadou Sangafowa).

Lacinan Ouattara | Lu 957 fois | Publié Il y a 11 jour(s)

Seul ministre sortant du gouvernement, Mamadou Sangafowa a passé le témoin à ses successeurs Kobenan Kouassi Adjoumani, nouveau ministre de l’Agriculture et du Développement rural et Gaoussou Touré, Ministre de la promotion de la riziculture, ce lundi 9 septembre à Abidjan-Plateau. Une occasion pour lui de passer en revue les différentes réformes entreprises de 2011 à 2019 au sein de ce département.

L’ancien ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa a, au cours de la double passation de charge, témoigné sa gratitude au Président Alassane Ouattara et traduit sa disponibilité aux nouveaux ministres pour plus d’éclaircissements sur les projets en cours. "Je reste disponible pour plus d’informations sur les dossiers engagés et je vous souhaite une très bonne continuation du développement amorcé par notre pays", a-t-il déclaré.

A son tour, Adjoumani Kobenan n’a pas manqué de féliciter son prédécesseur pour le travail abattu."Vous avez mené d’importantes réformes pour réorganiser le secteur et piloté de grands projets, afin de rendre notre agriculture encore plus moderne et plus performante", a-t-il reconnu.

Ces 8 dernières années à la tête du Ministère de l’Agriculture et du Développement rural, on note une dizaine de réformes entreprises, notamment la structuration du secteur agricole avec la première loi d’orientation agricole, la réforme de la loi sur le foncier rural et l’accélération de la délivrance des titres fonciers dans le domaine rural.

Autres résultats à mettre à l'actif de Mamadou Sangafowa, la structuration des filières cacao, café, anacarde, coton, hévéa et palmier avec l’adoption de la loi sur l’interprofession et la relance des investissements dans le secteur agricole à travers le Programme National d’Investissement Agricole (PNIA 1 et 2).

Le retour du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA), les participations remarquées de la Côte d’Ivoire aux différents salons internationaux tels que le SIA et le SIAM, sans oublier la mise en place de la Fondation TRIPLE A en charge de l'Adaptation de l'Agriculture Africaine face au changement climatique, ont permis à l'agriculture ivoirienne de se positionner comme l'une des plus performantes. 

Gaoussou Touré a, par ailleurs, salué le travail de son prédécesseur. Il a rappelé l'ambition de faire de la Côte d’Ivoire, un pays exportateur du riz d’ici 2030.

A noter que cette passation de charge intervient après un remaniement du gouvernement sur proposition du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly le mercredi 04 septembre 2019 dernier.

 

Lacinan Ouattara (lacinan.ouattara@rti.ci

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un réseau de présumés faussaires de permis de conduire et documents de transport démantelé à Abidjan

Des émissaires de Cyril Ramaphosa en tournée dans plusieurs pays africains pour rassurer ses homologues africains

Peste porcine: la Chine interdit les importations de Corée du Sud

Amnesty fustige l'usage excessif de la force par la police hongkongaise

Guyane: de la cocaïne découverte dans un cargo transportant des fusées